Retour à la page d'accueil  Mise en évidence de l'action d'un antibiotique  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

Sur Escherichia coli (par ex.)


Date de la dernière modification
: 25-04-2017

DÉFINITION : "Un antibiotique est une substance produite par des organismes animaux ou végétaux (le plus souvent des microorganismes végétaux, bactéries, champignons), ou reproduite par synthèse et qui, à faible dose, a la propriété d'inhiber la croissance des bactéries et d'autres microorganismes et même de les détruire."

A - MATÉRIEL  

* Culture d'Escherichia coli (on peut aussi employer les souches des coffrets Pasteur : Enterobacter cloacae et Streptococcus fœcalis).

* Boîtes de Pétri avec milieu de Mueller Hinton (tubes I1 et I2 du coffret Pasteur).

* Disques d'antibiotiques (voir schémas). On peut se procurer gratuitement des tubes de disques (à date de péremption dépassée) dans les laboratoires d'analyses biochimiques et médicales.

* Bec Bunsen, galerie, pipeteur de sécurité, étaloirs, pinces fines, pipettes Pasteur. Récipient avec eau de Javel.

B - ENSEMENCEMENT DES BOÎTES DE PÉTRI  

Toutes les manipulations seront faites dans la zone de stérilité du bec Bunsen, boîtes ouvertes le moins longtemps possible.

* Avec le pipeteur et une pipette Pasteur passée à la flamme, on prélève 0,2 à 0,3 ml dans le tube de culture d'Escherichia coli et on dépose le liquide à 2 cm du bord de la boîte "milieu MH" Le tube de culture est passé à la flamme avant d'être refermé.

* À l'aide de l'étaloir passé lui aussi à la flamme, on répand le liquide sur toute la surface de la gélose. (Faire tourner la boîte).

* Refermer la boîte sans poser l'étaloir sur la paillasse. Ne pas le passer à la flamme (ce n'est pas du verre «pyrex") mais le mettre directement dans l'eau de Javel.

 

Répartition sur la gélose

* Avec la pince fine, prendre successivement un disque de chacun des 7 tubes d'antibiotiques et les disposer comme indiqué sur le schéma. Pour mélanger le moins possible les produits, la pince peut être rapidement passée à la flamme entre 2 disques.

* Les boîtes de Pétri seront placées à l'envers dans l'étuve à 37°C.

C - RÉSULTATS

Pour chaque antibiotique, les laboratoires indiquent les diamètres pour lesquels la bactérie est sensible (S), intermédiaire (I) ou résistante (R). En ce qui nous concerne, pour les 7 antibiotiques utilisés, nous noterons simplement que E. Coli est sensible à K 30 et PI 20, intermédiaire à SIS 10 et résistante à DP 5, CL 10, MN 10 et GM 10 .

C.M.I. ou concentration minimale inhibitrice : en pratique, la C.M.I. d'un antibiotique vis-à-vis d'une souche donnée, correspond au diamètre de la zone d'inhibition. La lecture de ce diamètre se fait avec un pied à coulisse ou un compas à pointe sèche. Cette valeur est ensuite reportée sur l'abaque fournie par le laboratoire ayant fabriqué l'antibiotique. Il existe également une C.M.B. (concentration minimale bactéricide).

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations