Retour à la page d'accueil  Bactéries du yaourt (bacilles et streptocoques)  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

Préparation de la lame et culture
Fixation et ensemencement

Du grec "baktêria" = bâton

Date de la dernière modification
: 17-04-2017

    Les bactéries sont des êtres unicellulaires avec paroi bactérienne et membrane plasmique, cytoplasme et noyau sans membrane nucléaire. Elles contiennent un chromosome de grande taille A.D.N.) et souvent, des mini chromosomes circulaires ou plasmides. Les plus grandes atteignent quelques microns. Elles forment un groupe proche du règne végétal.

   Si les conditions sont favorables, elles se divisent en deux toutes les 20 minutes et, s'il n'y avait pas de facteurs limitants, leur masse dépasserait en moins de deux jours celle de la Terre 1021 kg !)

   Les deux bactéries les plus utilisées pour la fabrication du yaourt (parmi de nombreuses autres), sont : Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus.

A - MATÉRIEL

* Yaourt nature, eau déminéralisée dans un petit bécher, compte-gouttes, bec Bunsen, pissette (eau pure), marker fin.

* Lames dégraissées, lames à étalement, cuve à coloration, bleu de méthylène, öse bouclée.

* Tubes avec bouillon nutritif peptoné stérilisé.

B - PRÉPARATION DE LA LAME  

 

 

* Avec une öse bouclée stérilisée (passée à la flamme), on prélève une goutte du petit lait qui recouvre le yaourt - on peut aussi prélever un peu de yaourt - et on la dépose à 1 cm du bord d'une lame dégraissée.

* On ajoute une goutte d'eau déminéralisée et on mélange le tout pour obtenir une solution homogène.

* Avec une lame à étalement, on réalise un frottis (comme pour le sang) et on le fixe en le passant 3 à 4 fois sur la flamme (veilleuse), frottis vers le haut. Attention à ne pas se brûler !

* Quand le frottis est fixé, on pose la lame sur une cuve à coloration et on la recouvre de bleu de méthylène.

* Après 1 minute environ, on rince à l'eau pure. Le dessous de la lame est essuyé avec un papier absorbant, le dessus est séché à l'air ou au sèche-cheveux. Mettre ses initiales sur la lame.

                       
 

C - MISE EN CULTURE 

   Elle se fait dans des tubes à culture contenant un bouillon nutritif peptoné (bio-gelytone et extrait de viande de bœuf à pH = 6,9). 

ATTENTION : à chaque ouverture ou fermeture, le tube et le bouchon devront être rapidement passés à la flamme du bec Bunsen. Attention aux brûlures !

                    

Réalisation de l'ensemencement

   Comme ci-dessus, on prélève un peu de petit lait ou de yaourt avec l'öse bouclée et on l'introduit dans le tube de culture. Les tubes seront ensuite placés dans l'étuve à 37°C, bouchons non serrés. Ils serviront lors de la prochaine séance pour observation des bactéries lactiques.


Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations