Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations   Basides, spores et mycélium     BioTop
Le champignon de Paris


Date de la dernière modification
:
17-04-2017

A) UNE SEMAINE AVANT LA SÉANCE

* On se procure un champignon de Paris et on place l'extrémité de son pied dans l'eau, à bonne température, pour qu'il arrive à maturité.

* Après 1 à 2 jours, quand les lamelles sont brunes, on récupère des spores (voir schéma).

* On les place ensuite dans une boîte de Pétri contenant 3 à 4 mm de gélose Sabouraud.

* Après quelques jours à température ambiante, les spores ont germé.

 

B) MATÉRIEL 

1 - Champignon de Paris mûr, boîte de Pétri avec spores germées, microscope, lames, lamelles.

2 - Ciseaux, pinces fines, aiguilles lancéolées, flacon compte-gouttes avec solution de saccharose à 6%.

C) 1ère OBSERVATION 

   Avec des ciseaux fins ou une aiguille lancéolée, on coupe un petit morceau du bord d'une lamelle du champignon et on le place entre lame et lamelle (si nécessaire, on peut écraser doucement la préparation. 

  

   On distingue, sur le pourtour de la lamelle, des prolongements fins : les paraphyses, et d'autres, plus "ventrus" : les basides, portant des expansions : les stérigmates, où sont fixées de petites boules : les spores.

   Le centre de la lamelle, ainsi que tout le champignon, sont constitués de fins filaments étroitement assemblés : le mycélium.

   Si on a assez de temps, on peut observer au microscope le mycélium dans un fragment du chapeau ou du pied, entre lame et lamelle, en écrasant légèrement la préparation. 

D) 2ème OBSERVATION 

   Dans la boîte de Pétri s'est développé un fin réseau de filaments. Avec une pince fine, on en prélève un peu et on le place sur une lame, dans une goutte de solution de saccharose à 6%. 

 

On observe nettement le fait que c'est la spore qui, en germant, a formé un filament ramifié, cloisonné : le mycélium.

REMARQUE : il faut maintenant que 2 filaments différents (il n'y a pas de sexes, on les appelle "+" et "-") fusionnent pour qu'une fructification (nouveau champignon) puisse apparaître. 

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations