Retour à la page d'accueil  Chloroplastes et cyclose   Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

Comme les amyloplastes, les chloroplastes sont des organites des cellules végétales,
qui contiennent la chlorophylle (*).
    (Chloros = vert ; phullon = feuille)


Date de la dernière modification
:
17-04-2017

A) MATÉRIEL   

* Microscope, lames, lamelles, chiffon, un cristallisoir avec eau de Javel.

* Pince fine et une coupelle avec bourgeon terminal d'élodée dans de l'eau.  


B) PRÉPARATION DE LA LAME   

   * Avec une pince fine, on détache une feuille du bourgeon terminal d'une élodée (plante aquatique répandue dans nos cours d'eau et étangs - on peut la trouver toute l'année dans les commerces aquariophiles) et on la place entre lame et lamelle, dans une goutte d'eau. 
 

C) OBSERVATION 

1) Faible et moyen grossissement pour centrer et rechercher les cellules intéressantes, près de la nervure. On constate que ces cellules sont jointives : il s'agit d'un tissu.

2) Fort grossissement : plusieurs observations intéressantes.

- On distingue très bien les 3 constituants d'une cellule : la membrane, le cytoplasme et le noyau.

- L'intérieur de la cellule est occupé par une énorme vacuole (**).

- Le cytoplasme est très réduit et se situe entre la vacuole et la membrane, à la périphérie de la cellule.

- La membrane est très épaisse et rigide (**).

- Le noyau est lui aussi plaqué contre la membrane.

- Dans le cytoplasme, on observe des grains verts : les chloroplastes. Ce sont eux qui contiennent la chlorophylle, pigment capable de transformer l'énergie lumineuse en énergie chimique.

- On remarque que ces grains sont animés d'un mouvement de rotation dans la cellule. C'est la cyclose. En réalité, c'est le cytoplasme qui se déplace, entraînant les chloroplastes. 


Chloroplastes d'Élodée

(*)        La chlorophylle, qui colore les végétaux en vert, est en fait composée de 4 pigments essentiels : les chlorophylles a et b, le carotène orange et la xanthophylle jaune.

(**)       Caractéristique des cellules végétales. Les cellules animales ont aussi des vacuoles, mais elles sont très petites et leur membrane cytoplasmique est mince et souple.