Retour à la page d'accueil   Cellules de l'endothélium buccal    Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

(endo = interne ; thélium = revêtement)


Date de la dernière modification
: 19-04-2017

 A) MATÉRIEL 

* Microscope, lames, lamelles, hématoxyline éosine, pissette avec eau ordinaire, öse bouclée.

* Cuve à coloration, récipient avec eau de Javel, bec Bunsen, galeries.


  

B) PRÉLÈVEMENT ET COLORATION  

*  Rougir l'öse à la flamme du bec Bunsen et la laisser refroidir dans la zone de stérilité.

*  Gratter doucement l'intérieur de la joue avec la boucle de l'öse.

*  Déposer le produit recueilli sur une lame et la placer sur le support de la cuve à coloration.

*  Recouvrir sans attendre avec quelques gouttes d'hématoxyline éosine.

*  Ne pas oublier de flamber l'öse avant de la ranger.

*  Rincer à l'eau après 5 minutes.

*  Avec un papier absorbant, essuyer le dessous et le pourtour de la lame.

*  Recouvrir la préparation d'une lamelle et placer la lame sur la platine du microscope.

C) OBSERVATIONS  

Faible grossissement pour sélectionner les cellules isolées et bien colorées. CENTRER.

Moyen grossissement : les cellules sont bien visibles. Le cytoplasme est coloré en rose et les noyaux en violet. Sélectionner les plus belles cellules et CENTRER.

Fort grossissement : on distingue les trois constituants fondamentaux de la cellule (noyau, cytoplasme avec granulations près du noyau et membrane fine et souple, caractéristique des cellules animales). 

  

REMARQUES 

- Si la préparation est bonne, on peut observer un ou deux grains brillants dans le noyau. Il s'agit des nucléoles (ensemble de fibrilles et granules, producteurs de ribosomes).

- En réalité, ces cellules constituent un tissu (elles sont jointives). On peut les observer isolées, car avec l'öse, elles ont été détachées de ce tissu.

- Il n'est pas rare d'observer, entre les cellules bien constituées, des cellules mortes, des débris alimentaires et même, au fort grossissement, des bactéries, car la faune bactérienne est très riche à l'intérieur de la bouche. 

- Dans certains cas (élèves portant un appareil dentaire notamment),  on a observé du "muguet" dû à une levure : "Candida albicans".

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations