Retour à la page d'accueil  Culture in vitro d'un fragment végétal   Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

Endive, Saintpaulia ...


Date de la dernière modification
: 22-04-2017

A - PRINCIPE  

   On prélève un fragment sur une plante mère, que l’on met en culture stérile sur un milieu nutritif approprié (*). Un massif cellulaire se développe. Il sera ensuite fragmenté et remis en culture. C’est le microbouturage. On refait plusieurs fois l’opération. Une dernière mise en culture permet d’obtenir un grand nombre de plantules génétiquement identiques. C’est un clone, obtenu par multiplication végétative.

(*) Pour ceux qui voudraient fabriquer eux-mêmes ce milieu,

     - le matériel nécessaire et les recettes sont décrits sur la page "Colorants, réactifs et milieux de culture"

     - des kits complets ou simplement les milieux nécessaires sont proposés par PIERRON ET JEULIN dans leurs catalogues.

B - MATÉRIEL 

1. Matériel stérile : Milieu de culture (1 flacon pour 1 ou 2 élèves). Boîte de Pétri 3 par table. Pince + scalpel dans emballage papier aluminium. Eau (1 L  pour la séance).

2. Matériel non stérile : Masque et gants à usage unique (recommandés), eau de Javel 70° chlore diluée à 40 g par litre, alcool à 70°, bec Bunsen, étiquettes, 1 Saintpaulia, une endive, germe de pomme de terre.

C - PRÉPARATION DE L'IMPLANT    

ATTENTION : 

Avant la séance, il est indispensable de nettoyer soigneusement les  paillasses à l’eau de Javel (non diluée). 

Les élèves se laveront soigneusement les mains ou porteront des gants. 

Toutes les manipulations se feront dans la zone stérile. Attention à la flamme ! Ne pas se déplacer. Portes et fenêtres seront fermées. 

Prélever 1 feuille de Saintpaulia (on peut faire la culture in vitro avec un fragment de feuille d’endive, un morceau de germe de pomme de terre …) avec pince et scalpel stérilisés et la déposer sur le papier aluminium, face interne. Séparer le limbe et le pétiole. Pour les autres végétaux, voir les consignes données en TP.

Placer les 2 parties dans l’alcool pendant 20 secondes (attention, liquide très inflammable) dans une boîte de Pétri, puis dans la solution de Javel pendant 10 minutes. 

Faire ensuite 3 rinçages d’une minute chacun dans 3 bains d’eau stérile. 

Dans le dernier bain, couper un fragment de limbe et partager le pétiole en deux.


 

D - MISE EN CULTURE   

* Déposer 1 fragment de limbe et 1 de pétiole dans le pot de culture, ouverture vers le bas (le limbe à plat, le pétiole légèrement enfoncé). 

* Étiqueter (sur le couvercle) avec nom, date. 

* Placer le flacon de culture dans l’armoire à culture in vitro (25° C, 16 h sur 24 d’éclairage adapté) ou près d’une source de lumière, même durée. 

* Les résultats seront visibles après 4 à 8 semaines. Le fragment de feuille doit donner naissance à une touffe de microfeuilles qui pourra être à nouveau divisée par microbouturage. 

* De très nombreuses plantes sont aujourd’hui multipliées par cette technique. Exemple : en un an, un bourgeon de rosier  donne 400 000 descendants ; un bourgeon de pêcher amandier  fournit 10 millions de plants porte-greffe. 

Résultat obtenu personnellement avec pétiole et feuille de Saintpaulia

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie