Retour à la page d'accueil  Saccharomyces cerevisiae  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations
Observation, coloration, mise en culture


Date de la dernière modification
:
22-04-2017

A) MATÉRIEL 

* Microscope, lames, lamelles, chiffon, un cristallisoir avec eau de Javel, solution d'iode.

* Boîte de Pétri stérile, verre de montre, aiguille lancéolée, étaloir.

* Tube avec gélose glucosée "Sabouraud", bec bunsen, levure de bière.

B) OBSERVATION DE LEVURES A L'ÉTAT BRUT 

* Dans un verre de montre, on place quelques gouttes d'eau et une miette de levure, prélevée avec une aiguille lancéolée. On mélange pour obtenir une solution légèrement laiteuse.

* Une goutte de cette solution est ensuite placée entre lame et lamelle pour être observée au fort grossissement.

* On distingue des cellules immobiles, plus ou moins sphériques, de 6 à 8 microns, pourvues d'un noyau. Le cytoplasme est entouré d'une membrane épaisse, caractéristique des cellules végétales. Il n'y a pas de chlorophylle, ce sont donc des champignons (Ascomycètes). Ils sont formés d'une seule cellule : il s'agit de levures.

C) COLORATION À L'IODE

Sur le bord de la lamelle, on rajoute une goutte de solution iodée (lugol). Après 2 à 3 minutes, des inclusions brunes apparaissent dans les cellules. Ce sont des grains de glycogène, substances de réserve que les levures élaborent à partir du glucose.

D) ENSEMENCEMENT

   

* De la gélose glucosée a été préparée d'avance dans des tubes et stérilisée à 120°C dans une étuve sèche. La gélose est un polymère sulfaté de D galactose, obtenu à partie de certaines algues Floridées des mers asiatiques. On la fait fondre au bain marie puis on la verse rapidement dans une boîte de Pétri stérile, en ouvrant le couvercle au minimum. Cette opération se fait dans la zone de sécurité du bec bunsen. (Voir schéma et *).

* Quand la gélose est bien solidifiée, on dépose quelques gouttes de la suspension de levures et on la répartit sur toute la surface de la gélose, avec un étaloir, en faisant tourner la boîte de Pétri.

* On replace immédiatement le couvercle. A la fin de la séance, la boîte est placée à l'envers dans une étuve à 37°C environ, pour observation ultérieure des colonies ainsi obtenues.

 

   Le bec bunsen doit fonctionner avec une flamme bleue non éclairante, qui est très chaude. Cette flamme stérilise l'air qui l'entoure, car l'air chaud monte et il se crée un mouvement de convection qui empêche les retombées de poussières et de germes. Cette zone stérile a un diamètre de 20 cm environ et toutes les manipulations devront être effectuées dans ce périmètre. L'efficacité n'est assurée qu'en l'absence de courants d'air (portes et fenêtres fermées, éviter les déplacements inutiles). 

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations