Retour à la page d'accueil  Le travail du verre  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations

Quelques notions élémentaires


Date de la dernière modification
: 27-04-2017

A - MATÉRIEL  

* Tubes en verre ordinaire plein (type agitateur) et creux (4 à 6 mm de diamètre).

* Becs Bunsen, pinces en bois, coupe-verre, papier émeri.

B - DÉCOUPE D'UN TUBE  

Conseil pratique : avant de commencer, on peut tremper l'extrémité du coupe-verre dans du pétrole, ce qui a pour effet d'éviter les éclats au moment de casser le verre. 

   En tenant fermement le coupe-verre, on fait une petite rayure, perpendiculairement au tube (il est inutile de faire tout le tour). 

   Puis, en appuyant vers le bas, (rayure vers le haut), on casse le tube en le tenant avec les 2 mains. On émousse ensuite les bords de la coupe avec du papier émeri.

 

C - COUDER UN TUBE  

   Au-dessus de la flamme bleue d'un bec Bunsen (attention aux brûlures !) on tient le tube en le faisant tourner lentement sur lui-même, jusqu'à ce que la flamme devienne jaune. Quand on sent le verre bien mou, on le sort de la flamme et on le coude en un seul mouvement. Attendre un peu qu'il refroidisse avant de le poser sur la paillasse.

 

D - FABRIQUER DES PIPETTES PASTEUR 

   Avec un tube creux, on procède comme en C) et, après avoir retiré le tube de la flamme, on l'étire sur 30 cm environ, d'un mouvement rapide. Puis on place le milieu de la partie effilée sur la flamme, ce qui coupe le tube en 2 et soude les extrémités. Il ne reste plus qu'à introduire un coton par l'extrémité large et à stériliser la pipette à l'étuve ou à l'autoclave.

 

E - FABRIQUER UN ÉTALOIR  

   Dans un tube plein, on coupe un morceau de 15 cm environ. On le chauffe à 5 cm d'un bord et on le coude à angle droit. Les 2 extrémités sont ensuite chauffées au rouge pour les arrondir.

F - SOUDER DEUX TUBES  

Les 2 tubes sont tenus simultanément dans la flamme. Quand les bouts sont chauffés au rouge, on les assemble dans la flamme, puis on sort l'ensemble pour le laisser refroidir.

Retour à la page d'accueil  Retour au menu microbiologie  Retour vers la liste des manipulations