Retour à la page d'accueil  C - TERMINOLOGIE MEDICALE - C  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 31-12-2017

Crypto-     Du grec kruptos [crypt(o)-], caché. Le mot crypte désigne un caveau souterrain construit sous une église et servant généralement de sépulture, d'où, par extension, tout caveau souterrain. Par analogie, il s'emploie en anatomie à propos d'une cavité irrégulière à la surface d'un organe.


Crypte - Crypte de Lieberkühn - Cryptique - Cryptite - Cryptococcose - Cryptogénétique - Cryptogénique - Cryptoménorrhée - Cryptorchide - Cryptorchidie - Cryptorchidique - Cryptorchidisme - Cryptosporidiose -

Crypte   Cryptique
Anatomie
  -  [Angl. : Crypt, Cryptic]   N. f.  * crypte : du grec kruptos [crypt(o)-], caché.  
    Désigne toute cavité ou anfractuosité présente à la surface d'un organe. Il en existe plusieurs dans l'organisme. Par exemple : les cryptes synoviales, sorte de follicules situés dans les cavités articulaires, à la surface de la synoviale, les cryptes amygdaliennes, à la surface des amygdales et qui sont souvent responsables d'infections car elles renferment un nombre considérable de bactéries et parfois du pus etc. 
    Cryptique
: adj. relatif aux cavités ou cryptes, présentes à la surface de certains organes.   Haut de page

Crypte de Lieberkühn
Anatomie, histologie, gastroentérologie  -  [Angl. : Crypt of Lieberkühn]   N. f.  * crypte : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * Lieberkühn : Johann Nathanael LIEBERKÜHN, anatomiste allemand, né à Berlin le 5 septembre 1711, mort à Berlin le 7 octobre 1756. 
    Les glandes de Lieberkühn ou cryptes de Lieberkühn ou glandes intestinales, sont situées dans la muqueuse (revêtement interne) du côlon et de l'intestin grêle. Elles ont une forme tubulaire et leur rôle est de sécréter, dans la lumière intestinale, un mélange d'eau et de mucus qui va permettre le transport du chyme au sortir de l'estomac, puis du chyle dans l'intestin grêle, ainsi que quelques enzymes digestives et antimicrobiennes.
    Ce sont donc des glandes exocrines, puisque la lumière intestinale est en réalité le milieu extérieur. Au fond de ces glandes, les cellules de Paneth ont pour rôle de sécréter du lysozyme, enzyme spécialement dirigée contre certaines protéines bactériennes et ont donc un rôle spécifique de défense. Leur prolifération incontrôlée peut être à l'origine du cancer colorectal. Détail de la muqueuse intestinale     Haut de page

Cryptite
Coloproctologie
  -  [Angl. : Cryptitis]   N. f.  * crypte : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. 
    Inflammation d'une crypte. La cryptite désigne plus particulièrement l'inflammation des cryptes anales, sorte de sillons situés entre les colonnes anales. Elle est souvent associée à la thrombose hémorroïdaire.
    La cryptite peut être due à une gonococcie (maladie sexuellement transmissible) et provoquer des douleurs anales très importantes, voire de suintements purulents. La cryptite est également le point de départ d'abcès ou de fissures anales.       Haut de page

Cryptococcose
Épidémiologie et santé publique, immunologie allergologie, médecine biologique
  -  [Angl. : Cryptococcosis]   N. f.  * crypto : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * cocco : du grec kokkos [cocc(o)-, -coccie, -coque], graine, relatif aux microorganismes sphériques ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques.
    Mycose due à une levure (Cryptococcus albicans, C. neoformans, C. meningitis) et qui touche surtout les sujets immunodéprimés. Elle affecte la peau, les poumons et d'autres viscères. Sa dissémination se fait par voie aérienne et hématogène. Les symptômes sont souvent associés à des manifestations méningoencéphaliques. Cryptococcus dans la rate d'un malade du SIDA 
      Haut de page

Cryptogénétique   Cryptogénique
Épidémiologie et santé publique, immunologie allergologie, infectiologie  -  [Angl. : Cryptogenic]   Adj.  * crypto : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * génétique, génique : du latin et du grec genesis [-gène, -genèse, -génie, -génique, -génisme, -génétique], naissance, formation, qui engendre.
    On qualifie de cryptogénétique ou cryptogénique toute pathologie, tout mécanisme infectieux dont l'origine ou la cause sont inconnus. C'est ainsi que l'on connaît des cirrhoses cryptogénétiques, des colites c., des fibroses pulmonaires c. Ce sont des maladies cryptogénétiques.       Haut de page

Cryptoménorrhée
Gynécologie obstétrique, endocrinologie et métabolismes  -  [Angl. : Cryptomenorrhoea, cryptomenorrhea]   N. f.  * crypto : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * méno : du grec mên [méno-], mois, relatif aux menstruations ou règles ; * rrhée : du grec rhein [rrhée, rrhénie], couler. 
    La cryptoménorrhée désigne des règles sans écoulement externe. On parle d'absence apparente des règles, due à la rétention de l'hémorragie menstruelle. Cette pathologie résulte d'une cause interne, comme l'imperforation de l'hymen, une malformation utérovaginale plus ou moins prononcée, la présence d'un obstacle dans le canal génital, une atrésie de ce canal, ou d'une cause externe : organe ou tumeur qui appuie sur le canal génital et en réduit plus ou moins le diamètre.
    C'est au moment de la ménarche (premières règles) que cette anomalie se signale par des douleurs pouvant être paroxystiques et la consultation gynécologique s'impose pour établir la cause (échographie par ex.) et le traitement qui convient.       Haut de page

Cryptorchidie   Cryptorchidisme   Cryptorchide   Cryptorchidique  
Andrologie, pédiatrie  -  [Angl. : Cryptorchidism, id, Cryptorchid, id]   N. f.  * crypto : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * orchi : du grec orkhis [orch(i)], testicule. 
    Chez le nouveau-né, absence de l'un ou des deux testicules dans le scrotum. Ils sont alors retenus dans la cavité abdominale ou dans le canal inguinal. Le gynécologue ou la sage-femme essaient de les faire descendre manuellement dans les bourses. Si cette manipulation ne suffit pas, une petite intervention chirurgicale sera nécessaire pour éviter la stérilité.
    Un garçon est cryptorchide si l'un ou les deux testicules ne sont pas descendus dans le scrotum avant la naissance. Cryptorchidisme (n. m.) : syn. de cryptorchidie. L'adjectif cryptorchidique se rapporte à un testicule cryptorchide.     Haut de page

Cryptosporidiose
Parasitologie et maladies infectieuses, immunologie allergologie, médecine biologique  -  [Angl. : Cryptosporidiosis]   N. f.  * crypto : du grec kruptos [crypt(o)-], caché ; * sporo : du grec spora [spor(o)-, -sporose], semence ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques. 
    La cryptosporidiose fait partie des coccidioses intestinales. Les parasites responsables sont deux protozoaires : Cryprosporidium pavum et C. muris. Dans certains cas, ces parasites peuvent n'occasionner aucun symptôme ou se traduire par une gastroentérite plus ou moins sévère en fonction de l'état du système immunitaire du malade.
    Chez les personnes immunodéprimées (atteintes du SIDA), les symptômes peuvent être beaucoup plus sévères : diarrhées fébriles graves. Pour le diagnostic, les laboratoires recherchent le parasite dans les matières fécales.       Haut de page