Retour au menu principal   Retour au menu Terminologie

I - TERMINOLOGIE MEDICALE - I

Correspondance BioTop

Cliquez sur la rubrique choisie pour trouver votre mot. Si le mot ou l'expression que vous cherchez ne s'y trouve pas, voyez dans "Autres définitions". Sinon, merci de m'envoyer un petit message en cliquant sur l'enveloppe ci-dessus.

Click on the selected topic to find your word. If the word or phrase you are looking for is not there, look at "Autres définitions". Otherwise, thank you to send me a small message by clicking on the enveloppe above.

Date de la dernière modification : 5-05-2017

Abréviations

immun(o)- inter- isch-
iatr(o)- incidence de intestin(o)- ischi(o)-
ichty(o)- index, indice intra-, intro- iso-
ictér(o)- infect(o)-, infection iod(o)- isthme, isthm(o)-
idio- infra- -iole, -ole -ite
ilé(o)- inguin(o)- ion(o)- ixod(o)-, ixode
ili(o)- ino- ipsi-, ipso- Autres définitions
im-, in- insulin(o)- irid(o)-  
Remarque : Pour les termes finissant en -ose, -iose, -ase, -iase, ou en anglais en -osis, -iosis, -asis, -iasis, quelques informations : ces suffixes sont tous d'origine grecque et synonymes. En 1959, le JAVMA (Journal of the American Veterinary Medical Association) propose le suffixe -iasis (-iase) pour les parasitoses infectieuses asymptomatiques, par opposition à celles qui présentent des manifestations cliniques. Mais la distinction entre ces deux formes est souvent impossible dans la pratique et c'est la raison pour laquelle on a le plus souvent utilisé les suffixes -ose ou -iose pour nommer les maladies parasitaires jusque dans les années 1960. En 1987, dans le volume Parasitic Diseases (de la série IND - International Nomenclature Diseases), des termes comme fascioliasis, tæniasis, trichinelliasis ... apparaissent. Le débat est loin d'être clos.  En France, on constate qu'à part quelques exceptions comme mydriase, lithiase ... le suffixe -iase est le plus souvent utilisé pour les maladies parasitaires relatives à Dracunculus, Giardia, Leishmania, Loa, Onchocerca, Schistosoma, Strongyloides, Tænia, Trichomonas, Trypanosoma, ce qui n'empêche pas certaines d'entre elles d'avoir leur synonyme en -ose (paragonimiase ou paragonimose). Il ne semble donc pas y avoir de règle bien établie, chaque pays ayant ses usages dans ce domaine.