Retour à la page d'accueil  F - TERMINOLOGIE MEDICALE - F  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 21-02-2021

ABRÉVIATIONS - F     Signification


FA - FAV - FBC - FC - FCC - FCMT - FFAIMC - FFGP - FFP - FFP1 - FFP2 - FFP3 - FFRE - FID - FIG - FIT - FIV - FIVETE - FL - FLH - FMF - FMO - FMO3 - FMO4 - FMO-AFRG - FMT - FNAC - FPP - FRH - FRM - FSC - FSH - FV - FVH - Fx -

FA
Biochimie, médecine biologique  -  Abrév.  [Angl. : FA - Fatty acid]  En français : Acide gras* acide : du latin acidus [acid(o)-], d’une saveur piquante ; * gras : du latin crassus, épais et grossus, gros, relatif à ce qui est gras ou qui entre dans la composition des graisses. 
    Substance chimique formée d'une chaîne d'atomes de carbone, la plupart des acides gras du corps ont une longueur de 16 à 20 atomes. On distingue
- des acides gras saturés qui ne contiennent pas de doubles liaisons entre les atomes de carbone,
- des acides gras mono-insaturés : acide gras contenant une double liaison C=C entre les atomes de carbone et
- des acides gras polyinsaturés  : acide gras contenant deux doubles liaisons ou plus (voir ci-dessous les acides gras oméga-3). 

    Fonction énergétique :
tous les acides gras sont une bonne source d’énergie, car ils possèdent des liaisons riches en énergie. Quand celles-ci sont rompues par action enzymatique, cela libère de l’énergie qui est alors disponible pour les cellules.
    Fonction au niveau des cellules : les acides gras ont un rôle structurel dans la membrane cellulaire car ils sont incorporés dans les phospholipides membranaires. Ils permettent d’assurer la fluidité membranaire et de maintenir l’équilibre entre les échanges externes et internes de la cellule.  Représentations d'un acide gras saturé : l'acide palmitique   Tableau des acides gras saturés         Haut de page

FAV
Angiologie et médecine vasculaire, chirurgie cardiaque et vasculaire[Angl. : Arteriovenous fistula]    Abrév.  Fistule artérioveineuse. * fistule : du latin fistula, conduit, canal artificiel ou d'origine pathologique ou congénitale qui fait communiquer un organe avec l'extérieur ou avec un autre organe ; * artério : du latin arteria et du grec artêria [artéri(o)-, -artériel], relatif à une artère, vaisseau qui porte le sang du cœur vers les différents organes ; * veineuse : du latin vena [vein(o)-, -veineux], relatif aux veines, vaisseaux qui ramènent le sang vers le cœur. 
   Désigne une forme de malformation affectant le système vasculaire. Les traitements font souvent appel à l'artériographie et à l'embolisation. La FAV se présente comme une communication anormale entre artère et veine, susceptible de se rompre et de provoquer une hémorragie.
    Les formes sont variées : FAV, angiome, cavernome ... Par contre, dans certains cas comme la préparation de patients à des dialyses nombreuses et répétées, il est nécessaire de réaliser artificiellement une fistule artérioveineuse (liaison d'une artère et d'une veine superficielle de l'avant-bras), pour permettre une bonne qualité des soins médicaux.  Schéma d'une fistule AV         Haut de page

FC   FCC
Cardiologie [Angl. : Heart Rate ; Target Heart Rate]    Abrév.  Fréquence cardiaque ; Fréquence cardiaque cible. * fréquence : du latin frequens [-fréquence], qui apparaît souvent, nombre de vibrations par unité de temps ; * cardiaque : du grec kardia [cardi(o)-, -carde, -cardie, cardiaque], cœur. 
    Pour les adultes de 18 ans et plus, une fréquence cardiaque normale ou un rythme cardiaque au repos se situe entre 60 et 100 battements par minute (bpm). Cette fréquence dépend de la condition physique. Pour les enfants âgés de 6 à 15 ans, le rythme cardiaque au repos se situe entre 70 et 100 bpm.
    La fréquence cardiaque cible est basée sur un pourcentage de fréquence [fréquence cardiaque maximale (220 - âge ± 10) - fréquence cardiaque de repos] ajouté à la fréquence cardiaque de repos. Ce pourcentage varie entre 50% et 70% en fonction du degré d'entraînement du sujet.      Haut de page

FFAIMC
Soins infirmiers, associations de malades[Angl. : French Federation of Associations of Persons with Cerebral Palsy]    Abrév.  Fédération Française des Associations d'Infirmes Moteurs Cérébraux.  * infirme : ce mot résulte de la réfection d'après le latin infirmus, de l'ancien français enferme, malade ; au sens classique, infirme signifie donc "qui ne jouit pas de toutes ses facultés physiques" ; * moteur : du latin motor, de movere [-moteur, -motricité, moto-], qui produit un mouvement ou qui le transmet ; * cérébraux : du latin cerebrum [cérébr(o)-], cerveau. 
    "La Fédération a été créée, à l'initiative d'associations de parents d'Infirmes Moteurs Cérébraux, le 18 juillet 91, Reconnue d'Utilité Publique le 13 mai 92, et agréée Jeunesse et Sports le 4 mai 95. Elle a pour but :
* d'unir * de fédérer * de promouvoir les associations d'aides aux IMC
* d'établir entre ses adhérents la plus grande solidarité
* de favoriser la recherche scientifique et médicale
* de représenter les associations affiliées auprès des assemblées, des pouvoirs publics, des organismes sociaux et devant les administrations, tant sur le plan législatif que réglementaire
* d'organiser la mise en place des formations professionnelles des jeunes adultes handicapés.

    L'association regroupe 25 Associations Départementales et Régionales, accueillant environ 3 000 personnes handicapées, adultes et enfants. Ces associations gèrent 100 établissements, répartis en Établissements pour Enfants, Halte-garderie, CAMPS, IME (Institut Médico-Educatif), IMPRO (Institut Médico-Professionnel), CEM, Établissements pour Adultes, CAJ, CAT Centre d'aide par le travail), Foyers d'Hébergements".       Haut de page

FFGP
Neurologie, associations de malades[Angl. : French Federation of Parkinsonian Associations]    Abrév.  Fédération Française des Groupements de Parkinsoniens * PARKINSON : médecin anglais et paléontologue amateur, James W. PARKINSON est né le 11 avril 1755 à Hoxton Square (Londres), mort le 21 décembre 1824 à Londres. 
    Le site de la FFGP donne les différentes adresses et numéros de téléphone des Groupements dans les départements français.      Haut de page

FFP   FFP1   FFP2   FFP3
Parasitologie pathologies infectieuses et tropicales, médecine biologique  -  [Angl. : FFP ; FFP1 ; FFP2 ; FFP3]   Abrév. Pièce faciale filtrante  * Filtering Facepiece : ou plus exactement "Masque de protection faciale". 
    Les masques FFP répondent à la norme EN149 (*) et sont classés de 1 à 3 en fonction de leur pouvoir de filtration. Voici leurs principales caractéristiques.
FFP1 : * antipoussières et efficace pour le bricolage et les travaux divers
          * reconnaissable à son élastique jaune
          * pourcentage de filtration d'aérosols : 80 % au minimum
          * pourcentage de fuite vers l'intérieur : 22 % au maximum.

FFP2 : * utile dans l'industrie du verre, en fonderie et industrie pharmaceutique
           * arrête les substances chimiques en poudre
           * protège contre les virus de la grippe aviaire, le SRAS et les coronavirus, la peste pulmonaire, la tuberculose.
          * caractérisés par un élastique blanc
           * pourcentage de filtration d'aérosols : 94 % au minimum.
           * pourcentage de fuite vers l'intérieur : 8 % au maximum.

FFP3 : * c'est le masque le plus filtrant
           * efficace contre les très fines particules, notamment celles de l'amiante
           * caractérisé par un élastique rouge
           * pourcentage de filtration d'aérosols : 99 % au minimum pour EN149-FFP3. Et 99,95 % pour EN143-P3.
          * pourcentage de fuite vers l'intérieur : 2 % au maximum .

(*) Cette norme européenne dont la première version date de 2001 fixe les caractéristiques minimales des appareils de protection respiratoire. Elle comprend des tests de laboratoire, des tests pratiques et certaines exigences pour assurer la conformité des masques. Les points suivants sont analysés : * Emballage ; * Matériaux : résistance aux manipulations ; * Essai pratique des performances ; * Fuite : fuite totale vers l'intérieur et la pénétration du matériau filtrant.
Version 2009 de la norme EN149
   Avec la publication de la version 2009 de la norme, la désignation du masque de protection respiratoire est désormais "demi-masque filtrant contre les particules". Le sigle NR ou R est à ajouter après FFP1, FFP2, FFP3 :
    NR (« non-reusable ») : si l'utilisation du demi-masque filtrant est limitée à une journée de travail. Il est non réutilisable.
    R (« reusable ») : Si le demi-masque filtrant est utilisable plus d'une journée de travail. Il est donc réutilisable.
Si besoin, la lettre D doit être rajoutée lorsque le demi-masque a passé le test à la poussière de dolomie avec succès (sa durée de vie peut alors dépasser 8h). Exemple : FFP3 NR D. La présence de valve peut être indiquée avec la lettre V. Les lettres S ou L précisent respectivement la filtration des poussières solides ou liquides. Les masques fabriqués avant la prise en compte de la nouvelle norme peuvent avoir encore l'ancien marquage.         Haut de page

FFRE
Neurologie, associations de malades[Angl. : French Foundation for the research on Epilepsy]    Abrév.  Fondation Française pour la Recherche sur l'Épilepsie. * épilepsie : du latin epilêpsia, attaque. 
    Extraits du site : "La FFRE, a pour mission de soutenir toute recherche permettant de mieux comprendre les causes de l'épilepsie, d'améliorer les soins, d'en traiter plus efficacement les effets ainsi que de développer toute action favorisant l'intégration sociale des personnes atteintes d'épilepsie. La FFRE soutient la recherche médicale sur d'épilepsie sous toutes les formes par l'attribution de bourses.
    Elle favorise la formation de chercheurs, de cliniciens, de personnels techniques. La Fondation encourage la création de réseaux de recherche clinique associant les différents centres hospitaliers, les épileptologues exerçant en privé ainsi que des démarches auprès des pouvoirs publics. La FFRE organise, aux niveaux national et international, des rencontres, des débats et des conférences, entre des chercheurs, des scientifiques, des cliniciens ...

    La Fondation contribue au développement de l'information, destinée au grand public aux malades et à leur entourage, par le biais de l'affichage, de documentations écrites à disposition du public, et de la promotion de la maladie auprès des médias. Avec les associations de malades, la FFRE lutte pour que les personnes souffrant d'épilepsie jouissent de tous leurs droits dans la société, à l'école comme au travail. Elle encourage en particulier la réflexion menée, aux niveaux national et international, sur les aspects sociaux de la maladie.         Haut de page

FID   FIG
Anatomie [Angl. : Right iliac fossa ; Left iliac fossa]    Abrév.  Fosse iliaque droite - gauche * fosse : du latin fossa, cavité, excavation plus ou moins profonde ; * iliaque : du latin ilia [ili(o)-], parties latérales et inférieures du bas-ventre, relatif à l'os iliaque, l'ilion, le flanc. 
    Les abréviations FID et FIG désignent resoectivement la fosse iliaque droite et la fosse iliaque gauche. La fosse iliaque est la concavité située à la face médiale de l'aile de l'ilium.
Elle permet l'insertion du muscle iliaque et est limitée à sa partie supérieure par la crête iliaque et à sa partie inférieure par la linea terminalis du détroit supérieur. Elle correspond au pelvis major ou grand bassin.         Haut de page

FIT
Hématologie, épidémiologie et santé publique[Angl. : Incident transfusion sheet]    Abrév.  Fiche d'incident transfusionnel * trans : du latin trans [trans-], au-delà, à travers ; * fusion : du latin fusio, de fundere [-fusion], répandre. 
    Directive technique n° 1 du 14 juin 1994 de l'Agence française du sang, relative au contenu et aux modalités de transmission de la fiche d'incident transfusionnel, prise en application du décret n° 94-68 du 24 janvier 1994 relatif aux règles d'hémovigilance.  
    - Vu le code de la santé publique et notamment les articles L. 666-12 et L. 667-5 ;
    - Vu le décret n° 94-68 du 24 janvier 1994 et notamment les articles R. 666-12-24, R. 666-12-25 et R. 666-12-26.  
Aux termes de l'article R. 666-12-24 du code de la santé publique, "tout médecin, pharmacien, chirurgien-dentiste, sage-femme, infirmière ou infirmier qui a connaissance de l'administration d'un produit sanguin labile à un de ses patients et qui constate un effet inattendu ou indésirable dû ou susceptible d'être dû à ce produit, doit le signaler sans délai au correspondant d'hémovigilance de l'établissement dans lequel a été administré ce produit.
    À défaut, il signale à tout correspondant d'hémovigilance d'un établissement de transfusion sanguine ou de santé, qui transmet cette information au correspondant d'hémovigilance compétent.

    "Le correspondant d'hémovigilance de l'établissement dans lequel a eu lieu l'administration du produit en cause procède aux investigations et examens appropriés dans le service concerné. Il en informe le correspondant de l'établissement de transfusion sanguine et rédige, en concertation avec lui, une fiche d'incident transfusionnel dont une copie est versée au dossier médical".
    La présente directive technique a pour objet de préciser, comme le prévoit l'article R. 666-12-26 du code de la santé publique, la forme et le contenu, ainsi que les modalités de transmission à l'Agence française du sang, au coordonnateur régional de l'hémovigilance et au préfet du département, de la fiche d'incident transfusionnel, dont un exemplaire lui est annexé : elle prévoit également les situations dans lesquelles il n'y a pas lieu de transmettre la fiche.        Haut de page

FIV   FIVETE
Gynécologie obstétrique, médecine de la reproduction[Angl. : IVF - In vitro fertilization, artificial fertilization, IVFET - In vitro fertilization and embryotransfer]    Abrév.  Fécondation in vitro. * fécondation : du latin fecundus [-fécond, -fécondation], se dit d’un être vivant, animal ou végétal, capable de se reproduire ; * in vitro : mots latins signifiant "dans du verre" et, par extension, tout ce qui se fait en dehors de l'organisme. 
    Cette méthode est destinée aux femmes qui souffrent de stérilité tubaire (c'est-à-dire qui ont leurs trompes de Fallope bouchées, ce qui empêche le passage et la rencontre des gamètes), mais aussi aux hommes dont le sperme n'est pas capable de féconder "naturellement" l'ovocyte, ainsi que pour certains couples stériles avec cause inexpliquée.
    Elle suppose une entente préalable de la CPAM. La méthode se déroule en plusieurs temps :
* Traitement hormonal de la femme pour provoquer la maturation simultanée de plusieurs ovocytes.
* Ponction des ovocytes : une aiguille reliée à un cathéter est passée à travers la paroi du vagin jusque dans le follicule. Le liquide folliculaire et l'ovocyte sont aspirés. Le tout sous contrôle échographique.
* Les ovocytes recueillis (il peut y en avoir une dizaine), sont mis en culture en présence des spermatozoïdes du conjoint, préalablement activés.
* Après 48 heures environ, les embryons sont au stade de 4 à 8 cellules.
* Ils sont directement déposés dans l'utérus à l'aide d'une seringue munie d'un cathéter. Dans certains cas, le nombre d'embryons ayant réussi la nidation est tel qu'il faut prévoir une "réduction embryonnaire", c'est-à-dire la suppression par aspiration d'un certain nombre d'entre eux.

    Les médecins évitent de plus en plus ces désagréments en n'implantant que 3 embryons. Les embryons surnuméraires sont congelés et conservés dans un CECOS (Centre d'Etude et de Conservation des Ovocytes et du Sperme).
* Une mesure de l'HCG (hormone chorionique gonadotrope) permet de confirmer le début de la grossesse. Le taux de grossesse menées à terme est actuellement de 20 à 25%.
    Syn. : FIVETE : fécondation in vitre et transfert d'embryons.         Haut de page

FL
Hématologie, médecine biologique, immunologie allergologie  -  [Angl. : Leukocyte formula]    Abrév.  Formule leucocytaire* formule : du latin formula, de forma [-forme, formule], moule, aspect ; * leuco : du grec leukos [leuc(o)-, leuk(o)-], blanc ; * cytaire : du grec kutos [cyt(o)-, -cyte, -cytie, -cytaire], cellule. 
    Si les hématies (ou érythrocytes ou globules rouges) Une hématie  ne subissent pas de variation importante au cours de la journée, il n'en est pas de même pour les leucocytes ou globules blancs. En effet, leur nombre augmente sensiblement après les repas (c'est la leucocytose digestive) et c'est la raison pour laquelle une période d'au moins 3 heures de jeûne doit être observée avant une NFS (numération formule sanguine).
    Le sang veineux (environ 5 mL) est recueilli au pli du coude sur anticoagulant (Complexon III) et permet le dosage de l'hémoglobine, le comptage des 3 groupes d'éléments figurés : hématies, leucocytes et plaquettes ou thrombocytes, la formule leucocytaire, c'est-à-dire le comptage des différents types de globules blancs :
* polynucléaires ou granulocytes éosinophiles Un éosinophile  (ou acidophiles),
* basophiles Un basophile  et
* neutrophiles, Un neutrophile 
* lymphocytes T et B  Un lymphocyte
* monocytes. Un monocyte 

    Cet examen est indispensable avant tout acte opératoire et donne des renseignements irremplaçables dans de nombreuses affections, dont les anémies. Il permet aussi d'apprécier un dysfonctionnement de la moelle osseuse ou des perturbations périphériques (anémies, augmentation des globules blancs en réponse à une attaque de l'organisme, problème de coagulation et consommation des plaquettes…).  Thrombocytes (plaquettes) entre des hématies.         Haut de page

FLH
Cancérologie, chirurgie générale, neurologie  [Angl. : Fibrolipohamartoma]    Abrév.  Fibrolipohamartome* fibro : du latin fibra [fibr(o)-, fibrino-], filament ; * lipo : du grec lipos, liparos [lip(o)-], graisse, gras ; * hamarto : du grec amartia- [hamart(o)-], faute, erreur, incorrect, qui s’égare ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction.
    C'est une tumeur bénigne, qui apparaît dans des tissus graisseux (tissu nerveux, gaines synoviales des articulations). Il se localise essentiellement au niveau du nerf médian du membre supérieur. Le fibrolipohamartome se traduit par la formation de tumeurs graisseuses avec faisceaux nerveux, sur la face intérieure de la main et de l'avant-bras.
    Syn. : neurofibrome, hamartome fibrolipomateux.          Haut de page

FMF
Médecine générale, immunologie allergologie, génétique  -  [Angl. : Familial mediterranean fever, spotted fever, periodic disease]   Abrév.  Fièvre méditerranéenne familiale  * fièvre : du latin febris, élévation anormale de la température du corps ; * méditerranéenne : du latin Mediterraneum mare, "mer au milieu des terres". 
   La fièvre méditerranéenne familiale ou FMF est aussi connue sous les noms de maladie périodique ou maladie arménienne ou des Arméniens ou fièvre récurrente héréditaire. C'est une affection familiale à transmission autosomique récessive - le gène muté MEFV (*) responsable a été localisé sur le bras court du chromosome 16 (en 16p13) et code une protéine nommée marenostrine ou pyrine - qui touche électivement les populations du pourtour méditerranéen : Arméniens, nord-africains, Israélites.
   Cette maladie auto-inflammatoire est caractérisée par l'apparition périodique, à intervalles variables et pendant plusieurs années, de crises fébriles brutales durant 1 à 3 jours, avec parfois une atteinte cutanée à type d'érythème, de nodules, d'urticaire, voire de purpura et évoquant des arthropathies, ou une appendicite, une occlusion, une péricardite, entre autres. Elle débute généralement pendant l'enfance, avant 5 ans et chaque crise est précédée de signes avant-coureurs que le patient apprend à reconnaître. Une amylose rénale peut se surajouter et provoquer à la longue, une insuffisance rénale. Le traitement est essentiellement basé sur la colchicine.
   (*) MEFV pour MEditerranean Fever.nbsp;     Haut de page

FMO   FMO3   FMO4
Physiologie, odontostomatologie, dermatologie, pharmacologie, génétique  [Angl. : Flavine monoxygenase]    Abrév.  Flavine monoxygénase* méthyl : du grec mêthe [métha-], alcool, en biochimie, se rapporte au méthane, CH4 et du suffixe -yl(e) qui, en chimie, désigne un alkyle, c’est-à-dire un alcane (terminaison -ane) qui a perdu un hydrogène ; * amine : les amines sont des dérivés de méthylamine que l'on appelait ammoniaques composés ; amine désigne un composé organique obtenu par substitution de radicaux hydrocarbonés (-ine) à l'hydrogène de l'ammoniac NH2 ; * urie : du grec oûron [uro-, urée, -urie, -urèse, -urétique], urine. 
    La triméthylurie est une pathologie qui se transmet de façon héréditaire, selon le mode autosomal (donc le gène responsable - ou les gènes - n'est pas sur les chromosomes sexuels) récessif, c'est-à-dire que les 2 parents doivent porter les gènes mutés pour que les enfants soient atteints. Les généticiens ont identifié 2 gènes responsables : FMO3 et FMO4 (F pour flavine, M pour mono et O pour oxygénase) situés aux loci 23 et 24 du bras long du chromosome 1.
    Leur fonction est le codage de la FMO, flavine monoxygénase, qui va jouer le rôle de catalyseur dans le foie pour oxyder la TMA (triméthylamine - formule C3H9N) en TMAO : triméthylamine N-oxyde. Dans la maladie, ces gènes FMO3 et FMO4 ont subi une mutation dont la conséquence est la fabrication insuffisante du catalyseur FMO.

    Dans le foie, la TMA est insuffisamment transformée en TMAO, ce qui provoque, au niveau des sécrétions (sueur, salive, sécrétions vaginales, urine, haleine ...) cette odeur caractéristique de poisson pourri qui a valu à cette pathologie ne nom de syndrome de l'odeur de poisson.
    On estime à environ 1% les personnes atteintes par ce syndrome particulièrement invalidant, socialement parlant et les femmes semblent plus touchées que les hommes. Il existe des traitements plus ou moins efficaces, basés sur l'observation de restrictions alimentaires, notamment en ce qui concerne les précurseurs de la TMA (dont il faut réduire le plus possible le taux dans l'organisme), comme la choline et la carnitine.       Haut de page

FMO-AFRG
Recherche médicale, génétique  [Angl. : Federation of orphan diseases - French Association for genetic research]    Abrév.  Fédération des Maladies Orphelines - Association Française pour la Recherche génétique.
    Nombreuses rubriques, dossiers de presse et témoignages sur le site Internet de l'AFRG.        Haut de page

FMT   FCMT   fmt   fcmt
Cardiologie  -  [Angl. : Theoretical Maximum Heart Rate]    Abrév.  Fréquence (cardiaque) maximale théorique
    La FCMT (ou FMT) est une donnée qui intervient dans les calculs que l'on fait pendant et à la fin d'un test d'effort. On admet maintenant que sa valeur est égale à 220 - l'âge, soit pour une personne de 60 ans, 220 - 60 = 160 contractions par minute.        Haut de page

FNAC
Splanchnologie, épidémiologie et santé publique, médecine biologique[Angl. : Fine Needle Aspiration Cytology]    Abrév.   Biopsie par cytoponction à l'aiguille fine - CAF - ou ponction aspiration à l'aiguille fine.
    Cet examen fiable et peu invasif est réalisé par un cytologiste expérimenté pour des biopsies de thyroïde, de pancréas, entre autres. Les prélèvements sont ensuite analysés par un anatomopathologiste pour établir un diagnostic.        Haut de page

FPP
Nutrition et diététique, recherche médicale  [Angl. : Fermented Papaya Preparation]    Abrév.  * FPP : préparation de papaye fermentée. 
   D'après des entretiens avec la presse du Pr. Luc Montagnier, d'octobre 2000 à août 2002. "Le FPP est un extrait de fruits de papaye, fermenté avec des levures pendant plusieurs mois. On obtient après préparation une poudre blanche qui aurait de puissantes propriétés antioxydantes (20 fois supérieures à la vitamine E) et immunostimulantes. Luc Montagnier et col. ont administré ce FPP en association avec une trithérapie à des malades atteints du SIDA (4 sachets par jour pris matin et soir) et cet additif aurait fait remonter les lymphocytes CD4 plus rapidement qu'avec la trithérapie seule.
    Il en est de même pour l'hémoglobine (pigment des globules rouges) et l'état général du malade. Des études sont en cours pour comparer l'action du FPP avec celle produite par d'autres antioxydants (comme le sélénium par exemple).
    Luc Montagnier affirme entre autres que le FPP peut diminuer les effets d'un rhume (testé sur lui-même avec 2 sachets pris par voie perlinguale). D'autres articles parlent de l'effet "anti-Parkinson" du FPP, qui agirait aussi sur d'autres maladies neurodégénératives."

    Le journal "La Libre Belgique", dans un article du 01.09.2002, annonce que le Pape Jean-Paul II aurait pris un traitement à base de FPP pour soigner son stade avancé de la maladie de Parkinson, ce qui expliquerait son brusque "retour en forme" observé cet été, ce qui n'a pas été formellement démenti par le Vatican.
    Petit bémol : Dans un article intitulé "Parkinson et papaye : une absence de preuves scientifiques" en date du 04.09.2002, le    Quotidien du Médecin précise que le Vatican n'a pas confirmé que le Pape ait pris les antioxydants et le Dr. Marc Ziegler de l'hôpital Léopold-Bellan (Paris) affirme : "Les antioxydants sont un serpent de mer" ; dans les années 80, un groupe de 300 parkinsoniens ont été traités pendant 2 ans avec des antioxydants. Parmi eux, un groupe ayant reçu un placebo a eu les mêmes résultats évolutifs que les autres, traités  à la sélégéline ou au tocophérol.
    Depuis, les antioxydants ne font plus partie du traitement des parkinsoniens.        Haut de page

FRH
Médecine générale, immunologie allergologie, génétique  -  [Angl. : Familial mediterranean fever, spotted fever, periodic disease]   N. f.  * fièvre : du latin febris, élévation anormale de la température du corps ; * méditerranéenne : du latin Mediterraneum mare, "mer au milieu des terres" ; * récurrente : du latin recurrens, de recurrere, courir en arrière, revenir en courant, donc qui revient ; * héréditaire : du latin hereditas, action de transmettre certains caractères à ses descendants. 
   La fièvre méditerranéenne familiale est aussi connue sous les noms de maladie périodique ou maladie arménienne ou des Arméniens ou fièvre récurrente héréditaire (FRH). C'est une affection familiale à transmission autosomique récessive - le gène muté MEFV (*) responsable a été localisé sur le bras court du chromosome 16 (en 16p13) et code une protéine nommée marenostrine ou pyrine - qui touche électivement les populations du pourtour méditerranéen : Arméniens, nord-africains, Israélites.
   Cette maladie auto-inflammatoire est caractérisée par l'apparition périodique, à intervalles variables et pendant plusieurs années, de crises fébriles brutales durant 1 à 3 jours, avec parfois une atteinte cutanée à type d'érythème, de nodules, d'urticaire, voire de purpura et évoquant des arthropathies, ou une appendicite, une occlusion, une péricardite, entre autres. Elle débute généralement pendant l'enfance, avant 5 ans et chaque crise est précédée de signes avant-coureurs que le patient apprend à reconnaître. Une amylose rénale peut se surajouter et provoquer à la longue, une insuffisance rénale. Le traitement est essentiellement basé sur la colchicine.
   (*) MEFV pour MEditerranean Fever.       Haut de page

FRM
Recherche médicale  [Angl. : Foundation for Medical Research]    Abrév.  Fondation pour la recherche médicale.  
    "La Fondation a pour but de promouvoir la recherche sur les Sciences de la Vie et de la Santé se rapportant directement ou indirectement à la médecine, et de coordonner les efforts faits en ce sens. Elle fonctionne uniquement grâce à des dons et legs privés et ne reçoit aucune subvention de l'Etat.
    Elle intervient avec souplesse et rapidité autour de trois grands axes principaux : aide aux jeunes chercheurs, en France et à l'étranger, aide à l'implantation de nouvelles équipes, aide aux centres de recherche sous forme de subventions".   Haut de page

FSC   FBC
Médecine biologique, hématologie  -   [Angl. : CBC Complete blood count ou FBC Full blood count]    Abrév. Formule sanguine complète
    C'est la numération de tous les composants cellulaires du sang : globules rouges ou hématies ou érythrocytes, leucocytes ou globules blancs, plaquettes ou thrombocytes. Pour plus de renseignements, voir les définitions de ces différents éléments figurés du sang, ainsi que la définition de NFS (numération, formule sanguine).
    Syn. : hémogramme.   Haut de page

FSH
Endocrinologie et métabolismes[Angl. : Follicle stimulating hormone]    Abrév.  Hormone stimulant les follicules.   * hormone : du grec hormôn [hormon(o)-], exciter ; * stimulant : du latin stimulare, de stimulus [-stimuline, -stimulant, -stimulation], aiguillon, qui incite, qui excite ; * follicule : du latin folliculus [follicul(o)-, -folliculaire], petit sac. 
    La FSH est une glycoprotéine, encore appelée folliculostimuline, gonadostimuline, ou gonadotrophine. Elle est produite par l'hypophyse (adénohypophyse) chez l'homme et chez la femme.
- Chez l'homme, elle stimule la spermatogenèse par l'intermédiaire des cellules de Sertoli qui contrôlent sa production (rétrocontrôle) grâce à une autre hormone : l'inhibine. À noter que la testostérone exerce aussi un rétrocontrôle négatif sur la production de la FSH.
- Chez la femme, la FSH provoque la croissance des follicules jusqu'au stade follicule de de Graaf. La production hypophysaire de FSH est aussi contrôlée par l'inhibine produite par les cellules de la granulosa et par les œstrogènes.   Haut de page

FV
Cardiologie, médecine d'urgence  -  [Angl. : Ventricular fibrillation]    Abrév.  Fibrillation ventriculaire* fibro : du latin fibra, ae : filament - voir en haut de page ; * ation : du latin atio, ationis [-ation, -ateur], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom.    La fibrillation est le résultat d'une instabilité ionique des membranes des cellules musculaires qui se contractent indépendamment de toute stimulation nerveuse. En ce qui concerne le cœur, la fibrillation auriculaire résulte d'une anomalie de conduction au niveau du tissu nodal et en particulier du nœud sinusal.
    Le rythme habituel d'une contraction par seconde environ, passe à plus de 400. La systole auriculaire devient de ce fait totalement inefficace et cette irrégularité - inefficacité se propage ensuite aux ventricules. Il existe des défibrillateurs manuels, semi-automatiques ou automatiques, dont le courant, dit de défibrillation, doit être suffisant pour dépolariser la zone cardiaque sans léser les cellules.
    Les nouveaux appareils utilisent des ondes biphasique à basse énergie.   Haut de page

FVH
Épidémiologie et santé publique[Angl. : Viral haemorrhagic fever]    Abrév.  Fièvre virale hémorragique.   * fièvre : du latin febrilis, de febris, fièvre ; * virale : de virus [vir(o)-], mot latin signifiant pus, humeur, venin, poison ; actuellement, relatif aux microorganismes de taille inférieure à 0,2 microns, donc aux virus ; * hémo : du grec haima, [-émie, héma-, hémat(o)-, hémo-] : relatif au sang ; * rragie : du grec rhagê [-rragie], éruption, jaillissement. 
    Le terme FVH s'applique particulièrement à 4 virus, pour lesquels une transmission directe a été démontrée : virus de Lassa (arenaviridae ou arénavirus, de Marburg et d'Ebola (filoviridae ou filovirus), du Congo-Crimée (bunyaviridae ou bunyavirus). La létalité de ces viroses est redoutable : 6 à 10 jours dans les formes mortelles.
    Pour Ebola, le signe majeur est la douleur abdominale, associée à des diarrhées hémorragiques. La fièvre jaune, la dengue, qui sont transmises par des insectes, ne sont pas classées parmi les FVH.        Haut de page

Fx
Chirurgie orthopédique et traumatologique, réadaptation fonctionnelle, kinésithérapie  -  [Angl. : Fracture, Broken, Breaking]   Abrév.  * fracture : du latin fractio, fractura, fragmentum, briser. 
    Une fracture (abréviation Fx) est l'apparition d'une discontinuité dans un os ou un cartilage dur, soit spontanément, soit à la suite d'un traumatisme. Elle se traduit généralement par une douleur aigüe, un hématome et l'impossibilité de réaliser certains gestes. Les formes de fractures sont très nombreuses et les plus connues sont succinctement décrites dans les rubriques ci-dessous.
    Adj. : fracturé : se dit d'un os qui présente une discontinuité partielle ou totale. Fraction : partie d'un os (ou d'un organe) qui a subi une fracturation. Fractionnement : résultat d'une fracture généralement multiple.   Schéma de quelques fractures          Haut de page