Retour à la page d'accueil  H - TERMINOLOGIE MEDICALE - H  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-06-2020

Hile     : du latin hilum, point noir au haut d'une fève. En botanique, le hile est une cicatrice laissée par le tégument d'une graine par la rupture du funicule ; en anatomie, un hile est un point par lequel un organe reçoit ses vaisseaux et ses nerfs.


Hilaire - Hile - Hile de l'ovaire - Hile du foie - Hile du poumon - Hile du rein - Hile hépatique - Hile pulmonaire -

Hile    Hilaire
Anatomie  -  [Angl. : Hilum (hilus est une forme incorrecte) / Hilar]  N. m. / Adj.   * hile, hilaire : du latin hilum, point noir au haut d'une fève.
    En anatomie, un hile est une partie d'un organe en forme de dépression ou de fossette, où entrent et d'où sortent les nerfs et les vaisseaux sanguins. Il existe un nombre important de hiles dans notre corps. Parmi les plus importants : les hiles des reins, du poumon, des ovaires, du foie, entre autres.
    L'adjectif hilaire caractérise ce qui se rapporte à un hile.   Haut de page

Hile de l'ovaire
Gynécologie obstétrique, anatomie  -  [Angl. : Hilum of ovary]   N. m.  * hile : du latin hilum, point noir au haut d'une fève ; * ovaire : du latin ovarium, de ovum [ovari(o)], œuf, relatif à l’ovaire.
    L'ovaire est l'une des deux gonades féminines. D'une taille moyenne de 6 x 3 cm, il a une forme ovalaire et se situe contre le pavillon de la trompe de Fallope (qui a pour rôle de capter les ovocyte II (ou ovules). Il est irrigué et innervé par des vaisseaux sanguins et des nerfs qui traversent le ligament de l'ovaire, lequel le rattache à l'utérus. La jonction ligament - ovaire constitue le hile de l'ovaire.     Position des ovaires dans l'appareil reproducteur féminin    Haut de page

Hile du foie    Hile hépatique
Anatomie, hépatologie, métabolismes  -  [Angl. : Hilum of liver]   N. m.  * hile : du latin hilum, point noir au haut d'une fève ; * foie : du latin populaire fecatum, ou classique ficatum, qui désignait d’abord le foie des oies engraissées avec des figues, puis le foie en général, à partir de ficus, figue. C’est la traduction du grec (hêpar) sukôton, textuellement (foie) de figues (sukon = figue en grec). 
    Avec une masse moyenne de 1,5 kg, le foie est le plus gros organe du corps. Il est situé à droite sous le diaphragme, annexé au tube digestif et à la particularité de comprendre 5 sortes de vaisseaux : artériels (sang enrichi en dioxygène), veineux (sang enrichi en dioxyde de carbone), veines portes, vaisseaux lymphatiques et canaux biliaires.
    Classiquement, on distingue un lobe gauche, un lobe droit et, entre les deux, le lobe de Spiegel, chacun de ces 3 lobes étant lui-même divisé en 8 segments, ce qui donne une carte très précise du foie et permet de ne cibler que des zones très précises dans le traitement des tumeurs par exemple. On ne peut pas vivre plus de quelques heures sans foie tant les fonctions de cet organe sont diverses et vitales.

   Le hile du foie ou hile hépatique désigne un sillon, entre le lobe carré et le lobe caudé, dans lequel pénètrent plusieurs nerfs, les vaisseaux sanguins : veine porte, artère hépatique, mais aussi les voies et canaux biliaires (canal cholédoque et canal cystique).
    Actuellement les expressions "hile du foie" ou "hile hépatique" sont souvent abandonnées au profit de "la porte hépatique".    Haut de page

Hile du poumon    Hile pulmonaire
Pneumologie, anatomie, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Hilum of lung]   N. m.  * hile, hilaire : du latin hilum, point noir au haut d'une fève* poumon : du grec pneumôn : poumon, et pneuma, pneumatos : souffle, air, respiration. 
    Les deux poumons sont les organes respiratoires qui ont pour rôle essentiel l'oxygénation du sang et le rejet du dioxyde de carbone et de la vapeur d'eau. Situés dans la cage thoracique de part et d'autre du médiastin, ils sont au contact du diaphragme et des muscles élévateurs des côtes, séparés de ceux-ci par la plèvre. Le hile du poumon ou hile pulmonaire est la zone où les vaisseaux sanguins, lymphatiques, les nerfs et les bronches entrent dans les poumons.
    Pour en savoir plus sur l'anatomie et le fonctionnement des poumons, voir leur définition.  Les poumons en vue externe   Détail de la plèvre   

Hile du rein
Urologie néphrologie, anatomie, chirurgie  -  [Angl. : Hilum of kidney, Renal, Reniform, Renovascular]   N. m.  * hile, hilaire : du latin hilum, point noir au haut d'une fève ; * rein : du latin renalis [rén(o)-, -rénal, rénine], relatif aux reins. 
    Le rein est un organe pair (il y en a normalement deux), de couleur brun rouge, situé dans la région lombaire de part et d'autre de la colonne vertébrale, et dont la principale fonction est la fabrication et la sécrétion de l'urine. En forme de gros haricot aplati, le rein mesure environ 12 x 6 x 3 cm. Le droit est situé juste sous le foie, alors que le gauche est contre la rate. Les reins sont entourés par une capsule fibreuse et très résistante.
   Sur son bord interne, une dépression, le hile, lui donne sa forme caractéristique de haricot. C'est dans cette zone qu'arrivent l'artère et la veine rénale et que sort l'uretère.
    Pour plus de détails
sur la structure interne et les rôles du rein, voir sa définition.    Coupe sagittale d'un rein    Haut de page