Retour à la page d'accueil  H - TERMINOLOGIE MEDICALE - H  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-06-2020

Hipp(o)-, hippur(o)-   : du grec hippos, cheval et du latin urina, urine. La racine hippur(o)- concerne l'acide hippurique et les mots qui en sont dérivés. Cet acide hippurique doit son nom au fait qu'il a été trouvé pour la première fois dans l'urine de cheval


Hippocampe - Hippocratisme digital - Hippophagie - Hippothérapeute - Hippothérapie - Hippurate - Hippuricase - Hippuricurie - Hippurique (acide) - Hippuropathie - Hippus - Hippus pupillaire - Hippus respiratoire -

Hippocampe
Anatomie, neurologie  -  [Angl. : Hippocampus]   N. m.  * hippo : du grec hippos, cheval ; * campe : du grec kampos, "sorte de poisson", de kampê, courbure ; ou du latin hippocampus, nom d'un poisson qui porte la tête inclinée contre la gorge, comme le cheval dont il rappelle le profil.
    L'hippocampe est une zone du lobe temporal de chaque hémisphère cérébral, faisant partie du rhinencéphale et jouant un rôle dans le comportement. Connu également sous le nom de corne d'Ammon, l'hippocampe se présente comme une saillie de la cinquième circonvolution temporale, dans la corne temporale du ventricule cérébral latéral.
    L'hippocampe appartient au système limbique et on sait maintenant qu'il joue un rôle important dans la mémoire (à long terme ou mémoire des souvenirs) et pour l'évolution dans l'espace qui nous entoure.     Coupe frontale de l'encéphale passant par le corps ventriculaire        Haut de page

Hippocratisme digital
Anatomopathologie, ostéopathie  -  [Angl. : Clubbing, clubbing of the fingers]   N. m.  * hippocratisme : du médecin grec Hippocrate, "le Père de la médecine", qui a décrit cette pathologie au Vème siècle av. J.-C. ; * digital : du latin digitus [digit(o)-, -digital], doigt.
    L'hippocratisme digital, qui touche les doigts mais aussi parfois les orteils, se caractérise par :
- une courbure anormalement marquée, longitudinale et transversale des ongles qui prennent un aspect bombé,
- une hypertrophie des parties molles des phalanges distales qui fait ressembles les doigts à des baguettes de tambour
- une cyanose (bleuissement des parties concernées).

   On peut rencontrer l'hippocratisme digital chez des personnes souffrant d'insuffisance respiratoire chronique ou de cardiopathies cyanogènes.       Haut de page

Hippophagie
Diététique  -  [Angl. : Hippophagia]   N. f.  * hippo : du grec hippos, cheval ; * phagie : du grec phagos,  phagia, de phagein [phag(o)-, -phage, -phagie, -phagique], manger.
    L'hippophagie est le fait de manger de la viande de cheval.       Haut de page

Hippothérapie    Hippothérapeute
Psychologie  -  [Angl. : Hippothérapy / Hippotherapist]   N. f. / N. m.  * hippo : du grec hippos, cheval ; * thérapie : du grec therapeuein [- thérapeute, -thérapie], soigneur, soigner.
    L'hippothérapie est l'utilisation thérapeutique du cheval et de l'équitation, avec la supervision d'un thérapeute qualifié ou hippothérapeute, pour fournir des avantages médicaux spécifiques pour le patient. Lorsque le cheval est en mouvement, cela permet au patient cavalier d'améliorer son équilibre, son tonus musculaire et son contrôle postural. La posture s'améliore et les muscles se détendent.       Haut de page

Hippurate
Biochimie, analyses biologiques  -  [Angl. : Hippurate]   N. m.  * hipp(o) : du grec hippos, cheval ; * ur(o)- : du grec oûron [uro-, urée, -urie, -urèse, -urétique], urine ; * ate : du suffixe -ate qui, en chimie, signifie : sel de.
   En anglais, le mot hippurate est synonyme de l'acide hippurique. En français, un hippurate est un sel ou un ester de l'acide hippurique. Voir cette définition.      Haut de page

Hippuricase
Biochimie, analyses biologiques  -  [Angl. : Hippuricase]   N. f.  * hipp(o) : du grec hippos, cheval ; * uric(o)- : formé à partir du mot urine, du grec oûron, et relatif à l’acide urique ; * ase : du suffixe -ase, -asie, qui signifie enzyme, synonyme de diastase.
   L'hippuricase est une enzyme présente dans différents organes : reins, pancréas, foie, etc. et qui a la propriété de catalyser l'hydrolyse de l'acide hippurique en acide benzoïque et glycine.       Haut de page

Hippuricurie
Biochimie, analyses biologiques  -  [Angl. : Hippuric aciduria]   N. f.  * hipp(o) : du grec hippos, cheval ; * uric(o)- : formé à partir du mot urine, du grec oûron, et relatif à l';acide urique ; * urie : du grec oûron [uro-, urée, -urie, -urèse, -urétique], urine.
   L'hippuricurie est la présence ou la quantité excessive d'acide hippurique dans les urines. Cet excès se rencontre souvent ches les personnes qui ont un régime alimentaire végétarien.     Haut de page

Hippurique (acide)
Biochimie, analyses biologiques  -  [Angl. : Hippuric acid, hippurate]    N. f.  * hipp(o) : du grec hippos, cheval ; * urique : formé à partir du mot urine, du grec oûron, et relatif à l’acide urique.
    L'acide hippurique a été découvert dans l'urine de cheval. Il est également présent dans l'urine de nombreux herbivores et son dosage dans l'urine humaine qui normalement n'en contient que très peu, donne des renseignements sur l'état fonctionnel du foie ou une éventuelle exposition ou contamination au toluène. C'est un acide carboxylique, composé de l'acide benzoïque et de la glycine (acide aminé).
    Connu également sous le nom de benzoylglycocolle, il est éliminé chez l'homme à la dose journalière de 0,50 à 1,30 g. Cette valeur peut monter jusqu'à 2,50 g chez les personnes qui suivent un régime végétarien riche en produits aromatiques.       Haut de page

Hippuropathie
Biochimie, analyses biologiques  -  [Angl. : Hippuropathy]    N. f.  * hipp(o) : du grec hippos, cheval ; * urique : formé à partir du mot urine, du grec oûron, et relatif à l’acide urique ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique, -pathe, patho-], souffrance, changement accidentel.
    Le mot hippuropathie est un terme générique qui désigne toutes les pathologies susceptibles de toucher la queue de cheval, c'est-à-dire les nerfs qui constituent la fin de la moelle épinière.     Emplacement de la queue de cheval      Haut de page

Hippus    Hippus pupillaire    Hippus respiratoire
Ophtalmologie  -  [Angl. : Hippus, springing pupil, paradoxical pulse]    N. m.  * hippus : du grec hippos, cheval, en rapport avec le galop du cheval ; * pupillaire : du latin pupila [pupill(o)-, pupille, pupillaire], cercle limitant le cône des rayons lumineux qui traversent un instrument d’optique ou qui pénètrent dans l’œil.
   Les mouvements de la pupille sont physiologiques, c'est-à-dire normaux et lents, pour adapter la quantité de lumière qui pénètre dans l'œil. Dans l''hippus ou hippus pupillaire, leur vitesse et leur fréquence est fortement exagérée en mouvements incessants de contraction et de décontraction de la pupille. Il n'y a pas d'étiologie à ce phénomène, qui n'est donc pas caractéristique d'une pathologie précise. 
    Certains qualifient cet hippus de respiratoire, car on a pu observer une dilatation de la pupille à chaque inspiration et sa contraction à chaque expiration.     Haut de page