Retour à la page d'accueil  H - TERMINOLOGIE MEDICALE - H  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-06-2020

Hôpital, hospital(o)-     : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière. Le mot s'applique d'abord à un établissement religieux recevant des personnes démunies, mendiants ou non. La spécialisation médicale n'apparaît qu'au XVIIe siècle dans hôpital pour les malades.


Hôpital - Hôpital de jour - Hôpital de nuit - Hôpital général - Hôpital local - Hôpital militaire - Hôpital privé - Hôpital psychiatrique - Hôpital public - Hôpital thermal - Hôpital universitaire - Hospice - Hospitalier - Hospitalier (centre) - Hospitalisation - Hospitalisation à domicile - Hospitalisation de jour - Hospitalisation forcée - Hospitalisation sans consentement - Hospitalisation sous contrainte - Hospitalisme -

Hôpital, aux    Hôpital public   Hospitalier (centre)    Hospitalier
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : Hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière.
   Un hôpital ou un centre hospitalier est un établissement public ou privé, destiné à l'accueil, avec ou sans hébergement, de personnes dont l'état physique ou mental requiert des soins médicaux ou chirurgicaux. Pour plus de détails sur les différents types d'hôpitaux : hôpital de jour, de nuit, général, local, privé, psychiatrique, thermal, entre autres, voir leurs définitions respectives. Sans précision particulière, un hôpital ou un centre hospitalier ou un CHU (centre hospitalier universitaire) est un établissement public.
   L'adjectif hospitalier caractérise tout ce qui se rapporte à l'hôpital ou au centre hospitalier.   Haut de page

Hôpital de jour    Hospitalisation de jour
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : Day hospital ; Day hospitalization]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière.
   Un hôpital de jour est une institution d'hospitalisation à temps partiel, les patients rentrant chez eux le soir, pour réaliser des examens complémentaires ou des traitements destinés à des patients capables de vivre dans leur foyer. Ces hospitalisations de jour sont devenues courantes pour des soins bien spécifiques, comme les hémodialyses, les chimiothérapies, les chirurgies ambulatoires, entre autres.    Haut de page

Hôpital de nuit   
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : Night hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière.
   Un hôpital de nuit est une institution permettant la prise en charge pendant la nuit de malades capables de poursuivre leurs activités pendant la journée, soit pour se rendre à leur travail, soit pour fréquenter une autre institution de soins et de réadaptation à temps partiel : atelier protégé, CAT - centre d’aide par le travail, voire véritable travail à temps partiel ou, dans quelques cas, à plein temps.    Haut de page

Hôpital général
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : General hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière.
   Comme son nom l'indique, un hôpital général est un établissement polyvalent, qui offre des soins dans la plupart des spécialités médicales et chirurgicales, contrairement à des hôpitaux qui se sont spécialisés en soins psychiatriques ou en thermalisme par exemple.

Hôpital local
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : Local hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * local : du latin locus, localis, lieu, localisation.
   On appelle hôpital local un établissement public de santé différent des centres hospitaliers "conventionnels". Ses missions sont d'assurer des soins de courte durée en médecine, en réadaptation, mais aussi des soins de plus longue durée avec hébergement, notamment en gériatrie et pour la prise en charge de personnes à forte dépendance.    Haut de page

Hôpital militaire
Médecine hospitalière, médecine militaire  -  [Angl. : Military hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * militaire : du latin militaris, qui concerne le soldat, l'armée, guerrier, de miles, -itis, soldat, qui a aussi donné le mot milice.
   Un hôpital militaire est un établissement hospitalier placé sous la tutelle d'une armée ou du ministère des Armées. Sa principale vocation est de soigner les soldats blessés mais aussi les anciens combattants. Ces hôpitaux militaires sont situés soit dans les villes, soit directement dans les bases militaires ou à proximité des champs de bataille. Quant aux hôpitaux de marine, ils sont situés dans des villes côtières ou aménagés sur les navires-hôpitaux en mer.    Haut de page

Hôpital privé
Médecine hospitalière, nombreuses disciplines  -  [Angl. : Private hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière .
   L'expression hôpital privé est plus connue du public sous le nom de clinique. C'est un établissement de soins comportant hébergement, administré et géré par une institution de caractère privé. Selon leur nature juridique, on distingue les hôpitaux privés à but non lucratif et les hôpitaux à but lucratif. C'est en 1970 que la première grande loi hospitalière est votée, qui reconnaît le dispositif conventionnel du secteur privé au cœur du système de santé français. L'article premier de cette loi donne au patient la liberté de choisir son établissement et son médecin.    Haut de page

Hôpital psychiatrique
Médecine hospitalière, neurologie, psychiatrie  -  [Angl. : Psychiatric hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * psycho : du grec  psukhê [psych-, psych(o)-, -psychie], anc. souffle, auj. esprit, âme ; * iatrique : du grec iatreia [-iatre, -iatrie, iatrique], traitement ; iatros, médecin.
   L'hôpital psychiatrique était autrefois connu sous les tristes noms d'asile, asile de fous, asile d'aliénés, entre autres. Il existe des spécialisations dans les hôpitaux psychiatriques, certains pratiquant des consultations et des thérapies pour des patients ayant des pathologies légères, d'autres s'étant spécialisé dans les soins de patients avec des pathologies plus lourdes ou même très lourdes. Ces établissements sont équipés de locaux spécifiques pour protéger les patients et assurer leur sécurité.
    Les hôpitaux psychiatriques font partie des CHS ou centres hospitaliers spécialisés.   Haut de page

Hôpital thermal
Médecine hospitalière, rhumatologie, angiologie
  -  [Angl. : Thermal hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * thermal : du grec thermos ou thermainein [-therme, therm(o), thermique], chaleur, chauffer.
   Un hôpital thermal est généralement situé non loin d'une source thermale, produisant une eau minérale plus ou moins chaude. En effet, la mission d'un tel établissement est de pratiquer des soins basés sur les vertus des eaux minérales ou / et chaudes naturelles. Leurs soins consistent essentiellement en cures de rhumatologie et d'angiologie.   Haut de page

Hôpital universitaire
Médecine hospitalière, nombreuses spécialités  -  [Angl. : University hospital]  N. m.   * hôpital, aux : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * universitaire : du latin classique universitas, ensemble, puis communauté humaine ; au XIXe siècle, le mot désigne un établissement d'enseignement supérieur.
   Un hôpital universitaire ou plus exactement un centre hospitalier universitaire (CHU) est un hôpital lié à une université et plus spécialement à une faculté de médecine. Cet hôpital est soit un service de l'université, soit une entité distincte liée à cette dernière par une convention. Le CHU peut ainsi permettre la formation théorique et pratique des futurs professionnels médicaux (internat), personnels paramédicaux et chercheurs en sciences de la santé.      Haut de page

Hospice
Gériatrie  -  [Angl. : Hospice]  N. m.   * hospice : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière.
   Autrefois, les hospices, nommés aussi asiles, étaient des établissements qui accueillaient des personnes indigentes, incapables de subvenir à leurs besoins pour des raisons médicales ou sociales. Ils recueillaient essentiellement des enfants abandonnés, des personnes âgées seules ou sans ressources, des infirmes, par exemple. Ces hospices ne délivraient pas de soins médicaux et leur mission consistait à accompagner ces personnes, et à leur offrir le gîte et le couvert.
   Ces établissements ont été progressivement remplacés par les maisons de retraite, le plus souvent avec un service infirmier, et des maisons d'accueil pour personnes âgées.     Haut de page

Hospitalisation
Médecine hospitalière, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Hospitalization]  N. f.   * hospital- : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * isation : du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom.
   L'hospitalisation est un acte administratif qui consiste en un placement ou une admission volontaire d'un patient dans un centre hospitalier. Cette admission est généralement recommandée et demandée par le médecin traitant. Cela peut être une hospitalisation de jour, de nuit, sous contrainte ... Pour plus de détails, voir les différentes définitions.     Haut de page

Hospitalisation à domicile
Médecine hospitalière, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Home hospital, hospitalization at home]  N. f.   * hospital- : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * isation : du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom.
   L'HAD ou hospitalisation à domicile permet d'assurer au domicile des malades des soins médicaux et paramédicaux importants, pour une période limitée mais renouvelable en fonction de l'évolution de l'état de santé. L'HAD intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l'accord du médecin traitant, qui assure la prise en charge médicale tout au long du séjour. Elle est prise en charge par l'Assurance maladie.     Haut de page

Hospitalisation sous contrainte    Hospitalisation sans consentement    Hospitalisation forcée
Médecine hospitalière, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Hospitalization without consent]  N. f.   * hospital- : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * isation : du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom.
    L'hospitalisation sous contrainte ou hospitalisation sans consentement ou hospitalisation forcée est une admission sans le consentement du malade. Elle peut être demandée par les forces de police, ou sous demande d'un tiers ou d'un médecin.
    Extrait du site de l'Académie de Médecine : Les formalités d'internement prévues par une loi de 1838 ont été modifiées par celle de 1990 ; elle garantit mieux les droits des malades, elle prévoit le contrôle des établissements et des hospitalisations sans consentement, l'examen des plaintes, des sorties d'essai, etc. L'hospitalisation sur demande d'un tiers nécessite deux certificats médicaux circonstanciés concordants ; en cas de péril imminent pour la santé du malade, une procédure d'urgence peut être adoptée. Les certificats sont soumis au préfet et à une commission départementale.    Haut de page

Hospitalisme
Médecine hospitalière, psychologie, psychiatrie  -  [Angl. : Hospitalism]  N. m.   * hospital- : du bas latin hospitalis, de l'adjectif hospitalis dans hospitalis domus, maison hospitalière ; * isme : du suffixe  -isme  servant à former des substantifs.
    Le terme hospitalisme désigne un comportement qui concerne des jeunes enfants qui, pendant un long séjour en milieu hospitalier, ont été privés de soins maternels et soumis à une véritable carence affective. On observe chez eux des troubles du caractère et du comportement, voire des névroses ou/et des psychoses.    Haut de page