Retour à la page d'accueil  H - TERMINOLOGIE MEDICALE - H  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-06-2020

Hystér(o)-    Du grec hustera : utérus. Racine des termes relatifs à l'utérus. La racine hystér(o)- est également utilisée pour certaines affections neurologiques car les anciens pensaient que l'hystérie avait son origine dans l'utérus.


Hystéralgie - Hystératrésie - Hystérectomie - Hystérie - Hystéricisme - Hystériforme - Hystérique - Hystérite - Hystérocatalepsie - Hystérocèle - Hystérocervicotomie - Hystérocolpectomie - Hystérocystocèle - Hystérocystopexie - Hystérodynamomètre - Hystérodynie - Hystéroépilepsie - Hystérofibroscopie - Hystérogène - Hystérographie - Hystéroïde - Hystérolabe - Hystérolaparotomie - Hystérolithe - Hystérolymphangite - Hystéromalacie - Hystéromètre - Hystérome - Hystérométrie - Hystéromyome - Hystéro-oophorectomie - Hystéro-ovariectomie - Hystéropathie - Hystéropexie - Hystérophore - Hystéroptose - Hystérorragie - Hystérorraphie - Hystérorrhée - Hystérosalpingographie - Hystérosalpingostomie - Hystéroscope - Hystéroscopie - Hystérostomatomie - Hystérotomie - Hystérotrachélectomie - Hystérotrachélorraphie - Hystérotrachélotomie - HystérotraumatismeHystérovaginoentérocèle 

Hystéralgie  
Gynécologie obstétrique, algologie
  -  [Angl. : Hysteralgia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * algie : du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur. 
    Toute douleur ressentie au niveau de l'utérus.  Syn. hystérodynie
(du grec odunê [-odynie], douleur), métralgie (voir ce terme). L'hystéralgie peut être provoquée entre autres, par les contractions du myomètre (muscle de l'utérus), notamment au moment des règles.  Position de l'utérus dans l'appareil génital féminin      Haut de page.

Hystérodynie
Gynécologie obstétrique, algologie  -  [Angl. : Hysterodynia]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * odynie : du grec odunê [-odynie], douleur.  Toute douleur ressentie au niveau de l'utérus.  Syn. hystéralgie (du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur), métralgie (voir ce terme). L'hystérodynie peut être provoquée entre autres, par les contractions du myomètre (muscle de l'utérus), notamment au moment des règles.  Position de l'utérus dans l'appareil génital féminin      Haut de page.

Hystératrésie
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysteratresia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * a- : du préfixe a privatif ; * trésie : du grec trêsis , trouer, perforer.
    Absence de développement de la lumière d’un organe creux, voire d’un segment de cet organe. Rétrécissement plus ou moins marqué de l'utérus.       Haut de page.

Hystérectomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique, cancérologie
  -  [Angl. : Hysterectomy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation. 
    Ablation chirurgicale de l'utérus, qui se pratique par l'abdomen (voie haute) ou par le vagin (voie basse). Dans de nombreux cas, cette ablation est accompagnée de celle des trompes ou/et des ovaires.
    L'hystérectomie fundique consiste en l'ablation du fond de l'utérus (le col est conservé) et des trompes. Cette opération est pratiquée entre autres pour l'ablation d'une tumeur cancéreuse au niveau de l'utérus.      Haut de page.

Hystérie   Hystérique   Hystéricisme   Hystériforme   Hystérogène   Hystéroïde
Neurologie, psychiatrie psychologie
  -  [Angl. : Hysteria, Hysteric, Hystericism, Hysteriform, Hysterogenic, Hysteroid]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * ie : du suffixe -ie qui transforme une racine ou un adjectif en un substantif. 
    Historiquement, l'hystérie a été d'abord exclusivement féminine, car les anciens étaient persuadés que cette pathologie avait son origine dans l'utérus, puis associée à une possession démoniaque. Il a fallu attendre les débuts de la psychiatrie pour que Freud lui attribue une origine psychique.
    Les crises d'hystérie se caractérisent par des convulsions tumultueuses, une paralysie avec perte de la vue ou de la parole. Ces symptômes ne reposent sur aucune base organique. Certains sujets ne peuvent plus marcher alors que tous leurs réflexes tendineux ou de posture sont normaux.

    L'hystérie est comprise aujourd'hui comme une névrose obsessionnelle, dont les crises sont la manifestation de conflits internes.  Hystériforme (du latin forma [-forme], moule, aspect) : trouble neurologique qui ressemble à l'hystérie. Hystérique - adj. et nom : qui est atteint d'hystérie ou qui se rapporte à l'hystérie. L'hystéricisme est la tendance plus ou moins marquée à manifester des crises d'hystérie. Hystéroïde (du grec eidos, [-oïde, -oïdal], qui a l’apparence) : adj. : qui désigne un type caractériel présentant les traits typiques de l'hystérie, mais à un moindre degré. Hystérogène : (du latin et du grec genesis [-gène, -genèse, génique], naissance, formation, qui engendre) : tout ce qui est susceptible de provoquer le déclenchement de crises d'hystérie.       Haut de page.

Hystérite
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysteritis]   N. f.  * hystér(o)- : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * -ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. 
    Le mot hystérite est un terme générique qui désigne toutes les inflammations de l'utérus, quelles qu'en soient les causes, l'intensité et les manifestations.      Haut de page.

Hystérocatalepsie
Neurologie, psychiatrie psychologie
  -  [Angl. : Hysterocatalepsia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; *

cata : du grec kata [cata-], en descendant, contre, en commençant, en achevant, exprimant une idée de dégradation, de recul ; * lepsie : du grec leptos [lept(o)-, -lepsie, -leptique], mince, faible, qui affaiblit.
    Association d'une hystérie
(l'hystérie est difficile à définir, mais reste l'expression d'un conflit psychique qui se manifeste par des symptômes somatiques (ou troubles de conversion) et doit être prise au sérieux. Le traitement est psychothérapeutique avec des symptômes de la catalepsie ou rigidité pouvant donner l'apparence de la mort.       Haut de page.

Hystérocèle  
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterocele]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * cèle : du grec kêlê [-cèle], tumeur, hernie.
    Ce terme désigne une hernie apparue au niveau de l'utérus. Il peut également se produire des hernies multiples au niveau de l'utérus, du vagin et de l'intestin grêle. On désigne cette affection sous le nom d'hystérovaginoentérocèle.       
Haut de page.

Hystérovaginoentérocèle
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysterovaginoenterocele]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * vagino : du latin vagina [vagin(o)-, -vaginal], gaine, relatif au vagin, qui va de la vulve à l’utérus ; * entéro : du grec enteron [entér(o)-, -entéral, -entère, -entérique], intestin : * cèle : du grec kêlê [-cèle], tumeur, hernie.
    Ce terme désigne une hernie multiple au niveau de l'utérus, du vagin et de l'intestin grêle.       
Haut de page.

Hystérocervicotomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  - 
[Angl. : Hysterocervicotomy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * cervico : du latin cervix, cervicis [cervic(o)-], relatif au cou, à la nuque ou au col (utérus, vessie, fémur) ; * tomie : du grec tomê [-tome, -tomie], section, coupe.
    Incision du col de l'utérus, par exemple au moment de l'accouchement, pour favoriser le passage de bébé et éviter une déchirure. Cette opération peut aussi être pratiquée  pour l'ablation d'une tumeur cancéreuse au niveau de l'utérus.     
Haut de page.

Hystérocolpectomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterocolpectomy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * colpo : du grec kolpos [colp(o)-], vagin ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.
    Ce terme désigne à la fois l'ablation de l'utérus et celle d'une partie du vagin.      
Haut de page.

Hystérocystocèle
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterocystocele]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * cysto : du grec kustis [-cyste, cyst(o)], vessie ; * cèle : du grec kêlê [-cèle], tumeur, hernie.
    Hernie de l'utérus et de la vessie qui peut se produire dans le vagin. Cette anomalie nécessite une intervention chirurgicale.      
Haut de page.

Hystérocystopexie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterocystopexia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * cysto : du grec kustis [-cyste, cyst(o)], vessie ; * pexie : du grec pexis [-pexie], fixation.
    Fixation chirurgicale de l'utérus et de la vessie, par exemple pour traiter un prolapsus de ces deux organes. Le chirurgien les fixe à la paroi abdominale. Lorsqu'il ne s'agit que de fixer l'utérus, suite à une rétroflexion, une rétroversion ou un prolapsus, à la face postérieure de l'abdomen, l'opération est une hystéropexie.      
Haut de page.

Hystérodynamomètre
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysterodynamometer]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * dynamo : du grec dunamis [-dynamie, dyn(o)-], force ; * mètre : du latin metrum  ou du grec metron, [métr(ie)], mesure.
    Appareil dont le capteur est placé sur le ventre de la femme en train d'accoucher et qui permet d'enregistrer sur une bande de papier défilante, les contractions de l'utérus, leur fréquence et leur puissance.      
Haut de page.

Hystéroépilepsie
Neurologie, psychiatrie psychologie
  -  [Angl. : Hysteroepilepsy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * épilepsie : du latin epilêpsia, attaque
    Forme d'hystérie (voir ce terme) dans laquelle prédominent les symptômes moteurs de l'épilepsie (crises convulsives, tremblements) avec perte plus ou moins complète de la conscience.       Haut de page.

Hystérofibroscopie
Gynécologie, imagerie médicale  -  [Angl. : Hysterofibroscopy]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus, mais aussi à l’hystérie, désordre psychique, parce qu’on croyait que cette maladie avait son siège dans l’utérus ; * fibro : du latin fibra, ae : filament - voir en haut de page ; * scopie : du grec skopein, [-scope, -scopie, -scopique], regarder.
    La fibrohystéroscopie ou hystérofibroscopie est l'examen endoscopique de la cavité utérine à l'aide d'un fibroscope ou hystéroscope.
Cet examen simple permet d'évaluer des troubles hémorragiques et de confirmer une éventuelle pathologie au niveau de l'endomètre qui aurait été préalablement mise en évidence par l'hystérographie ou l'échographie. Il est également utile pour confirmer une stérilité.       Haut de page.

Hystérographie  
Gynécologie obstétrique, imagerie médicale et interventionnelle
  -  [Angl. : Hysterography]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * graphie : du grec graphein [-graphe, -graphie], écrire.
    Examen radiographique de la cavité utérine, après injection d'un produit de contraste.
Cet examen est en général associé à celui des trompes pour vérifier leur perméabilité. Il s'agit alors d'une hystérosalpingographie (du grec salpigx, salpingos [salping(o)-], trompe de Fallope ou trompes utérines). Syn. métrosalpingographie.       Haut de page.

Hystérosalpingographie
Gynécologie obstétrique, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Hysterosalpingography]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * salpingo : du grec salpigx, salpingos [salping(o)-], trompe de Fallope ou trompes utérines ; * graphie : du grec graphein [-graphe, -graphie], écrire.
    Examen radiographique de la cavité utérine et des trompes de Fallope, après injection d'un produit de contraste, pour vérifier leur perméabilité.  Syn. métrosalpingographie.      
Haut de page.

Hystérolabe
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterolabe]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * labe : du grec labê [-labe], action de prendre, prise.
    Instrument chirurgical gynécologique qui permet au chirurgien de prendre, d'écarter et de fixer l'utérus pendant une hystérotomie.       Haut de page.

Hystérolithe
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysterolith]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * lithe : du grec lithos [-lithe, ou -lite, -lithique, lith(o)-], pierre.
    Présence d'un ou plusieurs calculs (lithiases) dans la cavité utérine.
       Haut de page.

Hystérolymphangite
Gynécologie obstétrique, angiologie et médecine vasculaire
  -  [Angl. : Hysterolymphangitis]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * lympho : du latin lympha [lymph(o)-], eau : racine des termes relatifs à la lymphe ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire.
      Inflammation des vaisseaux lymphatiques de l'utérus.      
Haut de page.

Hystéromalacie
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysteromalacia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * malacie : du grec malakia, malakos [-malacie, malac(o)-], mollesse, mou.
    Ramollissement excessif de l'utérus par relâchement des fibres musculaires, pouvant survenir après plusieurs accouchements (par exemple).      
Haut de page.

Hystérome   Hystéromyome
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysteromyoma]   N. m.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction.
    Tumeur musculaire bénigne située dans la paroi de l'utérus et constituée de tissu musculaire, lisse ou strié.
Syn. hystéromyome (du grec mus [-myo-], muscle).       Haut de page.

Hystéromètre   Hystérométrie
Gynécologie obstétrique  -  [Angl. : Hysterometer, Hysterometry]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * mètre : du latin metrum  ou du grec metron, [métr(ie)], mesure. 
    Sonde utérine constituée d'une tige flexible graduée, qui permet de mesurer la profondeur de l'utérus, pour en faire un cathétérisme ou avant la  prescription d'un stérilet.
    Hystérométrie : n. f.  mesure de la cavité utérine avec un hystéromètre.       Haut de page.

Hystéro-oophorectomie   Hystéro-ovariectomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hystero-oophorectomy, Hysteroovariectomy]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * oo : du grec oôn [oo-], œuf ; * phoro : du grec phoreo, phorô, phorein [-phore, -phorie], porter, avoir en soi ; relatif aux ovaires ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.
    Opération qui consiste en l'ablation de l'utérus et des ovaires. Syn. hystéroovariectomie.      
Haut de page.

Hystéropathie
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysteropathy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique], souffrance, changement accidentel.
    Toute les affections concernant l'utérus, quelle qu'en soit l'origine et les manifestations. Syn. métropathie.      
Haut de page.

Hystéropexie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysteropexy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * pexie : du grec pexis [-pexie], fixation.  
    L'hystéropexie est la fixation chirurgicale de l'utérus après une ptose importante ou un prolapsus. Les techniques évoluent rapidement et les chirurgiens pratiquent maintenant cette opération par cœlioscopie.
    L'utérus est fixé par sa partie postérieure à la charnière lombosacrée et, dans certains cas, cette opération peut être complétée par la pose d'une prothèse. Syn. : métropexie.      Haut de page.

Hystérophore
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Pessary]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * phore : du grec phoreo, phorô, phorein [-phore, -phorie], porter, avoir en soi. 
    Anneau de caoutchouc ou de métal que l'on place dans le vagin pour maintenir l'utérus dans sa situation naturelle, en cas de chute ou de déplacement de cet organe (syn. pessaire).      
Haut de page.

Hystéroptose
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysteroptosis]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * ptose : du grec ptôsis [-ptose], chute (des organes, due au relâchement des muscles ou des ligaments).
    Relâchement des muscles suspenseurs de l'utérus qui entraîne un prolapsus faisant saillie dans le vagin. Syn. : métroptose
.       Haut de page.

Hystérorragie
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Hysterorrhagia]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * rragie : du grec rhagê [-rragie], éruption, jaillissement.
    Toute hémorragie survenant de l'utérus en-dehors des règles, lésionnelle ou fonctionnelle  et devant être considérée comme anormale. Ce terme est peu utilisé et on lui préfère métrorragie. Cette affection peut amener à pratiquer un curetage hémostatique, l'ablation d'une éventuelle tumeur, ou une hormonothérapie.       Haut de page.

Hystérorraphie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterorrhaphy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * rraphie : de [-rraphie], suture chirurgicale.
    Suture chirurgicale de l'utérus, après traitement d'une lésion ou ablation d'une tumeur.      
Haut de page.

Hystérorrhée
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Metrorrhoea, metrorrhea]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * rrhée : du grec rhein [rrhée, rrhénie], couler. 
    Une hystérorrhée est un écoulement anormal par le col de l'utérus et provenant de ce même utérus. Selon les pathologies, il est aqueux, glaireux, muqueux ou purulent. Dans tous les cas, une consultation gynécologique s'impose et la recherche d'une éventuelle MST (maladie sexuellement transmissible) ne doit pas être écartée. Syn. : métrorrhée.        Haut de page.

Hystérosalpingostomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterosalpingostomy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * salpingo : du grec salpigx, salpingos [salping(o)-], trompe de Fallope ou trompes utérines ; * stomie : du grec stoma [-stome, -stomie], bouche.
    Lorsqu'une trompe est imperméable (bouchée), le chirurgien peut ôter le fragment concerné et aboucher l'extrémité saine sur l'utérus : c'est l'hystérosalpingostomie. La réussite de l'opération n'est pas garantie et, si les deux trompes sont bouchées, il y aura lieu de proposer une FIVETE.      
Haut de page.

Hystéroscopie   Hystéroscope
Gynécologie obstétrique, imagerie médicale et interventionnelle
  -  [Angl. : Hysteroscopy, Hysteroscope]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * scopie : du grec skopein, [-scope, -scopie, -scopique], regarder.
    Examen endoscopique de l'intérieur de la cavité utérine à l'aide d'un hystéroscope, endoscope spécialisé qui peut être relié à un moniteur vidéo.       Haut de page.

Hystérostomatomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Hysterostomatotomy]   N. f.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * stomato : du grec stoma [-stome, -stomie], bouche ; * tomie : du grec tomê [-tome, -tomie], section, coupe.
    Incision chirurgicale de l'ouverture, c'est-à-dire du col de l'utérus.      
Haut de page.

Hystérotomie  
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysterotomy]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * tomie : du grec tomê [-tome, -tomie], section, coupe.
    Incision chirurgicale de l'utérus, soit par le vagin, soit, dans le cas d'une césarienne, par l'abdomen. Cette opération (syn. métrotomie, utérotomie) permet également d'ôter éventuellement une tumeur située dans l'utérus. Quand l'incision de l'utérus est faite par l'abdomen, c'est une hystérolaparotomie (du grec lapara [lapar(o)-], flanc et, par extension, abdomen).      
Haut de page.

Hystérolaparotomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysterolaparotomy]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * laparo : du grec lapara [lapar(o)-], flanc et, par extension, abdomen ; * tomie : du grec tomê [-tome, -tomie], section, coupe.
    Incision chirurgicale de l'utérus, soit par le vagin, soit, dans le cas d'une césarienne, par l'abdomen. Cette opération (syn. métrotomie, utérotomie) permet également d'ôter éventuellement une tumeur située dans l'utérus. Quand l'incision de l'utérus est faite par l'abdomen, c'est une hystérolaparotomie.      
Haut de page.

Hystérotrachélectomie   Hystérotrachélotomie   Hystérotrachélorraphie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique  -  [Angl. : Hysterotrachelectomy, Hysterotrachelotomy, Hysterotrachelorrhaphy]   N. f.  * hystéro : du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * trachélo : du grec trachelos [trachél(o)-, -trachélie], cou ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.
    Opération qui consiste en l'ablation chirurgicale totale du col de l'utérus. Lorsque le chirurgien n'est amené qu'à pratiquer une incision au niveau du col de l'utérus, c'est une hystérotrachélotomie. Enfin, s'il y a lieu de pratiquer une suture du col de l'utérus après intervention chirurgicale, ou réparation d'une lésion, il s'agit d'une hystérotrachélorraphie (de [-rraphie], suture chirurgicale).      
Haut de page.

Hystérotraumatisme
Neurologie, psychiatrie psychologie
  -  [Angl. : Traumatic hysteria]   N. m.  * hystéro :
du grec hustera [hystér(o)-], matrice, c’est-à-dire relatif à l’utérus ; * traumatisme : du grec trauma, traumatos [traumat(o)-], blessure.
    Apparition des symptômes de l'hystérie, suite à un traumatisme.       Haut de page.