Retour à la page d'accueil  M - TERMINOLOGIE MEDICALE - M  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 6-02-2020

Mamm(o)-, mamill(o)-      du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein. Cette racine a formé de nombreux mots, essentiellement anatomiques et médicaux, commençant par mamm-, mamel-, mammill-, mammo-, mais aussi mammifère. Mamelle s'est d'abord écrit "mamele" (avant 1100), puis mamelle (1119) ; le mot est issu de mamma , au sens de "sein, mamelle", et la première acception est passée en français dans "maman".


Mamelon - Mamelonnaire - Mamellaire - Mamelle - Mamillaire - Mamilloplastie - Mammaire - Mammalgie - Mammalien, ienne - Mammectomie - Mammifère - Mammogenèse - Mammographe - Mammographie -  Mammographique - Mammopexie - Mammoplastie - Mammotome - Mammotropine 

Mamelon   Mamelonnaire
Anatomie, gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Nipple ; Mamillary]    N. m. / Adj. * mam
el- : du latin mamma [mamm(o)-, mamelon-], mamelle, relatif au sein ; * elon : du suffixe -elon, -eron diminutif, péjoratif ou atténuatif.  
    Le mamelon est une saillie de forme plus ou moins conique ou cylindrique, qui est situé au milieu du sein. Structure du sein  Formé de tissus érectiles, il est le point de convergence des canaux galactophores.
    Lorsque le bébé tète, la stimulation mécanique provoque la naissance de messages nerveux qui produisent la sécrétion de prolactine et d'ocytocine, responsables de la sécrétion et de l'éjection du lait. 
    L'adjectif mamelonnaire caractérise ce qui se rapporte au mamelon : écoulement m., douleur m., prurit m., ligne m., rétraction m., entre autres.     Haut de page

Mamelle   Mamellaire
Anatomie, gynécologie obstétrique  -  [Angl. : Breast ; Mamellar]    N. f. / Adj. * mamelle : du latin mamma [mamm(o)-, mamelon-], mamelle, relatif au sein ; * -aire : du suffixe -aire d'origine latine, servant à former un substantif ou un adjectif à partir d’une racine.  
    Le terme mamelle est péjoratif lorsqu'il qualifie le sein d'une femme (sauf en description anatomique) et est essentiellement utilisé pour les femelles des animaux. Les glandes mammaires ou seins sont essentiellement formés d'une vingtaine de lobes glandulaires noyés dans un tissu graisseux. Entouré de l'aréole, zone plus pigmentée et légèrement déformée par les orifices des glandes sébacées et des glandes sudoripares, le mamelon est une saillie de forme plus ou moins conique ou cylindrique, qui est situé au milieu du sein.
    Formé de tissus érectiles, il est le point de convergence des canaux galactophores. Lorsque le bébé tète, la stimulation mécanique provoque la naissance de messages nerveux qui produisent la sécrétion de prolactine et d'ocytocine, responsables de la sécrétion et de l'éjection du lait.
    L'adjectif mamellaire caractérise ce qui se rapporte à la mamelle.    Structure du sein       Mécanisme de la lactation      Haut de page

Mamillaire
Anatomie, gynécologie obstétrique  -  [Angl. : Mamillary]    Adj* mamillaire  : du latin mamillaris [mamill(o)-], mamelon, relatif au mamelon du sein. 
   
L'adjectif mamillaire est employé en anatomie pour qualifier ce qui a la forme d'un mamelon. Il est substantivé en botanique (les mamillaires) pour désigner une variété de cactées dont la tige est couverte de petites protubérances.      Structure du sein       Haut de page

Mamilloplastie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Mamilloplasty]    N. f.  * mammo, mamillo  :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * plastie : du grec plassein [-plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes. 
    C'est la réparation chirurgicale du mamelon du sein. La mamilloplastie peut être pratiquée par exemple dans les cas d'invagination du mamelon, afin de permettre au bébé de téter normalement.      Haut de page

Mammaire
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Mammary]    Adj.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * aire : du suffixe -aire d’origine latine, servant à former un substantif à partir d’une racine. 
    Qui se rapporte au sein. Exemple : glandes mammaires, pathologies mammaires : toutes les affections des seins, implants et prothèses mammaires : poches en plastique remplies de liquide physiologique, destinées à reconstruire un sein après ablation etc.      Haut de page

Mammalgie
Gynécologie
obstétrique, algologie  -  [Angl. : Mammalgia]    N. f.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * algie : du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur. 
    Toute douleur (de la simple tension à la douleur vraie) ressentie dans les seins.
Cette douleur peut être unilatérale ou bilatérale, avoir une origine localisée à la glande mammaire (douleur prémenstruelle : c'est la mammalgie cyclique) ou une origine plus éloignée, par exemple au niveau de la colonne vertébrale. Dans ce cas, elle peut être due à une cyphose qui fait alors apparaître des points douloureux sur le trajet des 4e et 5e nerfs intercostaux. Syn. : mastalgie.      Haut de page

Mammalien, ienne
Gynécologie obstétrique, algologie  -  [Angl. : Mammalian]    Adj. et nom  * mammalien : du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein. 
   
Les adjectifs mammalien, mammalienne, se rapportent aux animaux qui portent des mamelles ou aux mammifères. Il existe des reptiles qualifiés de mammaliens, ou thérapsides, qui sont apparus au Permien (pendant l'ère primaire) et ont disparus avec les dinosaures au Trias, pendant l'ère tertiaire.      Haut de page

Mammectomie
Chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Mammectomy]    N. f.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation. 
    La mammectomie est l'ablation chirurgicale de toute la glande mammaire. Si l'ablation est partielle et localisée à la tumeur et à son environnement immédiat, on parle de tumorectomie. Elle est généralement suivie d'une radiothérapie et éventuellement de l'ablation des ganglions lymphatiques de l'aisselle. Le stade suivant est la mastoplastie ou reconstruction chirurgicale du sein.
    Dans ces opérations, généralement pratiquées pour éliminer une ou plusieurs tumeurs malignes, le facteur psychologique est très important, tant le sein est devenu symbole de féminité, surtout chez les femmes jeunes qui doivent subir cette ablation, vécue comme une mutilation.
 Syn. : mastectomie.     Haut de page

Mammifère
Zoologie  -  [Angl. : Mammalia]    N. m* mammi- : du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * -fère : du latin ferre, ferens [-fère, -férent, -férentiel], du grec phero, porter, qui porte. 
   
Parmi l'embranchement des Vertébrés, on peut définir la Classe des Mammifères de plusieurs façons. Voici les principaux caractères à retenir.
* Ils sont homéothermes, c'est-à-dire que leur température est constante.
* Leur corps est plus ou moins couvert de poils.
* Les femelles allaitent leurs petits (jusqu'au moment appelé sevrage).
* Les petits viennent au monde vivants et formés : ce caractère est la viviparité.

Quelques exceptions :
* Les Monotrèmes australiens : ornithorynques et Echidnés : ils pondent des oeufs mais allaitent leurs petits. Ils ont plus de caractères de mammifères que d'oiseaux (l'ornithorynque a un bec comme un canard).
* les Marsupiaux : kangourous, Koalas, opossums ont une gestation qui s'arrête au stade embryonnaire. Le développement se poursuit dans la poche marsupiale où se trouvent les mamelles.

On peut encore noter que les premiers Mammifères sont apparus au début de l'ère secondaire, se sont peu diversifiés pendant le règne des Dinosaures, mais ont eu une remarquable diversification dès le début de l'ère tertiaire, colonisant tous les milieux : terrestre, aquatique et aérien.     Haut de page

Mammogenèse
Imagerie médicale et interventionnelle, gynécologie  -  [Angl. : Mammogenesis]    N. f.  * mammo : du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * genèse : du grec graphein [-graphie], écrire.
    La mammogenèse est la période pendant laquelle se développent les structures qui vont aboutir organes galactophores du sein. Elle débute pendant la période fœtale et se termine à la puberté, quand les seins sont fonctionnels.   Les canaux galactophores dans le sein        Haut de page

Mammographie   Mammographe    Mammographique
Imagerie médicale et interventionnelle, gynécologie obstétrique, cancérologie
  -  [Angl. : Mammography, Mammographe, Mammographic]    N. f.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * graphie : du grec graphein [-graphie], écrire.
    Examen radiologique du sein utilisant les rayons X. Le sein est compressé entre 2 plaques puis radiographié sous plusieurs angles. Une mammographie  Le but de cet examen est de dépister des tumeurs non décelables à la palpation.
    Aujourd'hui, une nouvelle technique tend à se développer : la mammographie numérique. Le film est remplacé par des capteurs qui numérisent l'image. Celle-ci est immédiatement observable sur un ordinateur et l'on peut faire varier la luminosité, le contraste, le grossissement, ce qui rend cet examen bien plus fiable que la mammographie "classique". Autre avantage pour les patientes : l'examen est plus rapide (moins de deux minutes), donc moins de rayons X et plus de confort.

    Mammographique
: adj. se rapporte à la mammographie. Un mammographe nouvelle génération  Le mammographe est l'appareil utilisé pour la mammographie. Voir aussi mammotome.   Haut de page

Mammopexie
Chirurgie plastique  -  [Angl. : Mammopexy]    N. f.  * mammo : du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * pexie : du grec pexis [-pexie, -pexique], fixation.
    La mammopexie est une intervention de chirurgie plastique et de reconstruction qui n'est pas prise en charge par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Le but est de redresser les seins, d'en corriger éventuellement le volume et de leur redonner une forme harmonieuse. Il faut se souvenir qu'il n'y a pas de muscles dans les seins et qu'ils sont uniquement tenus par la peau. Cette peau peut se relâcher avec l'âge, lors d'un amaigrissement important, par exemple.
    La mammopexie consiste donc à intervenir sur cette peau pour en enlever l'excédent, et peut être accompagnée de la pose d'un implant mammaire pour reconstituer le volume du sein.    Haut de page

Mammoplastie
Chirurgie gynécologique, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
  -  [Angl. : Mammoplasty]    N. f.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * plastie : du grec plassein [-plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes.
    Intervention de chirurgie réparatrice utilisée pour redonner au sein une forme "acceptable", soit dans le cas d'une ptose (affaissement) avec relâchement de la peau. C'est aussi une technique de reconstruction du sein après mastectomie. La reconstruction est surtout envisagée quand le traitement d'un cancer ordinaire comporte une ablation complète du sein, peau et mamelon compris.
    Lorsque la peau et les muscles laissés par la mastectomie sont de bonne qualité, et notamment lorsqu'ils n'ont pas été irradiés, la reconstruction peut être faite simplement grâce au volume apporté par l'introduction d'une prothèse. En général en gel de silicone, cette prothèse est implantée entre le muscle grand pectoral, en avant, et le muscle petit pectoral et la paroi du thorax en arrière. On peut aussi utiliser des réservoirs "expandeurs" que l'on remplit progressivement après l'opération en y injectant du sérum.
    La reconstruction de l'aréole et du mamelon est faite dans un deuxième temps, deux à trois mois après le temps principal. Elle peut être réalisée sous anesthésie locale et sans hospitalisation. L'aréole (peau pigmentée entourant le mamelon) est facile à reproduire avec une greffe de peau prélevée dans une région plus pigmentée telle que l'aine ; mais cette pigmentation tend à s'atténuer avec le temps et on préfère aujourd'hui tatouer la peau avec un pigment stérile de couleur adaptée à celle de l'aréole opposée.
    Le relief mamelonnaire est plus difficile à reproduire, malgré de nombreuses techniques dont aucune n'est parfaite. Cette reconstruction aréolomamelonnaire joue un rôle important dans l'impression finale de symétrie et le résultat esthétique global. Dans plus de la moitié des cas, une opération sur l'autre sein donne une meilleure symétrie          Haut de page.

Mammotome
Gynécologie obstétrique, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Mammotome]    N. m.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * tome : du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe. 
    Lorsqu'une mammographie donne une image positive, il y a de fortes chances (60% environ) qu'il s'agisse de calcifications et non de tumeurs cancéreuses. Pour en être sûr, il faut pratiquer une microbiopsie sous anesthésie générale. Le mammotome est un appareil de nouvelle génération, permettant de pratiquer la biopsie sous anesthésie locale, sans hospitalisation. Les macrobiopsies mammaires réalisées avec le mammotome sont rapides, fiables, guidées par stéréotaxie sur table dédiée numérisée et les prélèvements sont de meilleure qualité que les microbiopsies "classiques". L'appareil est muni d'une aiguille creuse de 3 mm de diamètre avec un couteau cylindrique rotatif et l'aspiration est faite par dépression.
     Haut de page.

Mammotropine
Endocrinologie et métabolismes
  -  [Angl. : Mammotropin]    N. f.  * mammo :
du latin mamma [mamm(o)-], mamelle, relatif au sein ; * tropine : du grec tropos, trepein [-trope, -tropie, -tropion, -tropisme], tour, tourner, affinité pour. 
    La mammotropine est plus connue sous le nom de prolactine ou PRL. C'est une hormone peptidique qui est sécrétée par le lobe antérieur de l'hypophyse (antéhypophyse) et qui agit sur la sécrétion lactée. Son action est dépendante des œstrogènes et de la progestérone. Après l'accouchement, c'est la prolactine qui déclenche la lactation mais aussi qui rend le corps fonctionnel par la stimulation de la sécrétion de progestérone.
    Syn. : LTH (luteotropic hormone), hormone galactogène.     Haut de page.