Retour à la page d'accueil  O - TERMINOLOGIE MEDICALE - O  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-02-2021

Opérati(o)-      Du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre.


Opérable - Opérant - Opérateur, trice - Opérateur (gène) - Opération - Opération césarienne - Opération plastique - Opération radicale - Opératoire - Opératoire (bloc) - Opératoire (choc) - Opéron -


Opérable
Chirurgie générale et spécialisée  -  [Angl. : Operable]  Adj. et substantif  * opérable : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre. 
    Une pathologie (ou un patient) est qualifiée d'opérable si ce patient ne présente pas de contrindication formelle et s'il n'y a pas de risques importants pour les organes proches. Le chirurgien évalue le rapport bénéfice/risque et en informe le patient.          Haut de page

Opérant
Chirurgie, médecine générale, pharmacologie  -  [Angl. : Operant]  Adj.  * opérant : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, qui agit. 
    L'adjectif opérant qualifie ce qui exerce une action, qui agit. À titre d'exemple, un médicament ou un traitement opérants agissent sur la cause pour laquelle ils ont été prescrits. Inopérant est l'antonyme de cet adjectif.          Haut de page

Opérateur, trice
Chirurgie, médecine générale, pharmacologie  -  [Angl. : Operator]  N. m.  * opérateur, trice : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit. 
    Dans la plupart des cas, l'opérateur, trice désigne celui ou celle qui, dans une équipe médicale, effectue l'opération donc le chirurgien ou la chirurgienne.          Haut de page

Opérateur (gène)    Opéron
Génétique, biologie cellulaire  -  [Angl. : Operon]  Adj. ; N. m.  * gène : du latin et du grec genesis, naissance, formation, qui engendre ; * opérateur, opéron : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit. 
    Quand on parle d'un opéron, il s'agit du gène, dit gène opérateur et des structures qu'il contrôle. Un exemple pour bien comprendre : l'opéron tryptophane.
Escherichia coli est une bactérie, donc un organisme unicellulaire qui possède un ADN (acide désoxyribonucléique) circulaire d'une longueur d'environ 5 x 106 paires de bases. Cet ADN est capable de coder 4000 types de protéines, mais seule une fraction de ces protéines est synthétisée à un moment donné. Exemple : l'acide aminé tryptophane est synthétisé à partir de plusieurs enzymes d'E. coli, codées par un groupe de 5 gènes adjacents sur le chromosome, transcrits à partir d'un seul promoteur en une seule molécule d'ARNm. De tels groupes sont appelés opérons et, dans ce cas, les 5 gènes et le promoteur contenant l'opérateur, courte région d'ADN, constituent l'opéron tryptophane.          Haut de page

Opération
Chirurgie générale  -  [Angl. : Operation]   N. f.  * opération : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit. 
   En médecine, le mot opération désigne le plus souvent une intervention chirurgicale, qui sous-entend l'utilisation d'instruments pour inciser la peau et intervenir au niveau d'un ou plusieurs organes. Actuellement, par l'utilisation de procédés récents comme l'endoscopie, la robotique, l'imagerie interventionnelle, entre autres, la chirurgie devient de moins en moins invasive et les séjours hospitaliers sont réduits.         Haut de page

Opération césarienne
Chirurgie obstétricale  -  [Angl. : Caesarean (cesarean) section]   N. f.  * opération : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit ; * césarienne : du latin cædere [-ciser, -cision], couper. 
   Notons tout d'abord que le mot césarienne, contrairement à ce qui a pu être écrit, n'a aucun rapport avec Jules César ou avec sa naissance. C'est une intervention chirurgicale permettant un accouchement par voie abdominale, grâce à l'incision de l'utérus gravide, pour extraire artificiellement le fœtus et le placenta.
   La césarienne est indiquée en cas de dystocie (accouchement difficile, quelles qu'en soient les causes et les difficultés qui se présentent) mécanique ou dynamique, de souffrance fœtale aigüe ou d'anomalie placentaire. En France, elle représente 15% des accouchements (environ 1 sur 6).          Haut de page

Opération plastique
Chirurgie orthopédique, traumatologie, rééducation, odontostomatologie  -   [Angl. : Plastic surgery Plastic, Reconstructive and Aesthetic Surgery]   N. f.  * opération : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit ; * chiro : du grec kheir, kheiros [chir(o)-, chéiro-, chirie], main ; * urgie : du grec -ourgos, de ergon [-urge, -urgie], travail, production ; * plastique : du grec plassein [plast(o)-, -plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes.
    Extraits du site "plasticiens.fr".
    " La « Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique » (CPRE) est la chirurgie de la peau et des tissus mous non viscéraux.
    La peau est l'organe le plus étendu de l'organisme. C'est un organe vital : sa destruction sur une grande surface entraîne la mort en l'absence de traitement. C'est par exemple le cas des brûlures étendues. Comme tous les organes du corps, la peau a des médecins et des chirurgiens. Les médecins spécialistes de la peau sont les dermatologues. Les chirurgiens spécialistes de la peau sont les chirurgiens plasticiens. À la peau, ils ajoutent à leur domaine de compétence les tissus mous non viscéraux (graisse, muscles, tendons, aponévroses, vaisseaux et nerfs périphériques).
    Les opérations plastiques ou plus exactement la chirurgie plastique couvrent ainsi un domaine immense, qui comprend en particulier les tumeurs, les traumatismes, les brûlures, les infections, les nécroses cutanées, les malformations, la chirurgie esthétique dans son ensemble, et la chirurgie de la main.
    En pratique, le domaine de la chirurgie plastique est si étendu que les chirurgiens qui l'exercent sont habituellement encore surspécialisés dans une ou plusieurs des branches qui la composent."       Haut de page

Opération radicale
Chirurgie, oncologie  -   [Angl. : Radical operation]   N. f.  * opération : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, celui ou celle qui agit ; * radicale : du latin radix, radicis, racine.
    Une opération chirurgicale est qualifiée de radicale lorsque le chirurgien procède à l'ablation de la totalité des organes ou éléments responsables de la pathologie traitée. Exemple : l'ablation d'une tumeur cancéreuse est radicale lorsqu'elle est accompagnée de celle des tissus voisins également touchés, mais aussi de tous les ganglions contenant des cellules cancéreuses (voir ganglion sentinelle).       Haut de page

Opératoire
Chirurgie, réanimation  -   [Angl. : Surgical]  Adj.  * opératoire : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, en médecine, relatif à une intervention chirurgicale.
   En médecine, l'adjectif opératoire caractérise ce qui se rapporte une intervention chirurgicale. Exemples : un choc opératoire, un bloc opératoire.       Haut de page

Opératoire (bloc)
Chirurgie, réanimation  -   [Angl. : Surgical block]  Adj.  * bloc :du néerlandais bloc, de l'anglais block, en chirurgie, ensemble des salles destinées à la chirurgie ; * opératoire : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, en médecine, relatif à une intervention chirurgicale.
   Il existe une importante littérature relative aux blocs opératoires. Je ne ferai ici que quelques rappels importants.
* Le bloc opératoire est l'ensemble des salles et structures annexes dédiées à la chirurgie.
* Il est isolé du reste de l'hôpital par des sas et cloisons étanches et occupe un espace central proche des urgences, de la réanimation, et d'autres services comme la banque du sang, la pharmacie, l'imagerie, entre autres.
* Il est utilisé par les chirurgiens et infirmiers de bloc, les médecins et infirmiers anesthésistes, mais aussi, dans des salles souvent spécialisées, par les gastroentérologues, les pneumologues, les angiologues...
* Les conditions d'hygiène et d'asepsie y sont draconiennes et suivent les protocoles établis par le CLIN (Comité de lutte contre les infections nosocomiales - voir cette abréviation) - par exemple : surpression des salles, respect des circuits propres et circuits sales, procédures concernant l'évacuation des déchets, instruments et linges souillés en systèmes clos, nettoyage et désinfection complets entre chaque patient.       Haut de page

Opératoire (choc)
Chirurgie, réanimation  -   [Angl. : Surgical shock]  Adj.  * choc : du néerlandais shokken, repris par l'anglais shock : secousse ; * opératoire : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre, en médecine, relatif à une intervention chirurgicale.
   Le choc ou maladie opératoire (ou postopératoire) peut résulter d'une hypovolémie par perte massive de sang, cardiogénique par insuffisance cardiaque aigüe, entre autres. En médecine, le choc est défini comme un syndrome résultant d'un trouble cardiocirculatoire majeur ou d'un traumatisme d'écrasement avec dommages irréversibles. Une production rapide et importante de catécholamines provoque un défaut de l'oxygénation, une accumulation des déchets organiques et des lésions cellulaires. Les capillaires ne sont plus imperméables et le plasma s'infiltre dans les tissus, pouvant entraîner en quelques heures un collapsus généralisé, la défaillance progressive de tous les organes, l'arrêt cardiaque et la mort.       Haut de page