Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 11-11-2020

sthén(o)-, -sthénie     Du grec sthenos [sthénie] : force. Le mot "sthénie" a d'abord eu le sens de "puissance d'une fonction". il désigne, en termes de physiologie, un état caractérisé par la pleine activité physiologique, en opposition avec "asthénie".


Sthénie - Sthénique -
Les termes ci-dessous ont déjà été décrits sur d'autres pages. Les liens renvoient donc directement à ces descriptions.
Aérasthénie - Anisosthénie - Ergasthénie - Hyposthénie - Hyposthénurie - Myasthénie - Myasthénique - Neuromyasthénie - Psychasthénie - Psychasthénique -   

Sthénie   Sthénique
Physiologie - [Angl. : Sthenia ; Sthenic] - N. f. ; Adj. - * sthénie : du grec sthenos [sthénie] : force.
    Le mot "sthénie" a d'abord eu le sens de "puissance d'une fonction". Il désigne, en termes de physiologie, un état caractérisé par la pleine activité physiologique, en opposition avec "asthénie". L'adjectif sthénique caractérise ce qui se rapporte à la force ou au tonus musculaire.
    L'asthénie est définie comme une importante sensation de fatigue due à un manque de force. Cette fatigue n'est pas récupérée pendant les périodes de repos. Ce terme désigne tous les cas dans lesquels l'organisme ne réagit pas convenablement aux stimulations.
    L'asthénie peut être la conséquence de nombreux facteurs :
* infection de longue durée,
* dysfonctionnement endocrinien, notamment de la thyroïde et des glandes surrénales,
* intoxication par les drogues, entre autres.      Haut de page.